ActualitésDossier à la UneNation

30 juin: Kamerhe fustige les réflexes claniques et partisans, menaces à la cohésion nationale

Depuis sa cellule de prison, à Makala, où il purge sa peine de 20 ans de travaux forcés pour corruption, en attendant le procès en appel au Tribunal de grande instance de la Gombe, Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat et président national de l’Union pour la nation congolaise -UNC-, a fait preuve d’une grandeur d’esprit dans son message à l’occasion du 60ème anniversaire d’indépendance de la RD-Congo. Bien qu’il se considère victime d’un «procès politique», Kamerhe, loin de s’inscrire dans une logique de vengeance, a privilégié la paix et la cohésion nationale pour le bien-être de la nation RD-congolaise, dont la population continue à croupir dans la misère en dépit d’énormes richesses naturelles sur lesquelles elle est assise.

Après avoir écouté le Chef de l’Etat, le président national de l’UNC, dans son message, a lancé un appel à «un sursaut national, particulièrement de la classe dirigeante et politique, afin de retrouver cette énergie commune qui nous permettra d’œuvrer résolument ensemble dans la sincérité, la justice, l’humilité, la tolérance et dans le respect de nos particularités». Cet appel solennel de Vital Kamerhe, revêtu de sa casquette de leader politique et de chef de file d’un des partis phares de la scène politique du pays, a fait suite à un constat macabre: «nous avons parcouru un chemin qui nous a conduit vers une absence de la cohésion nationale, engluée dans les anciens reflexes partisans et claniques».

Conséquence: le pays, selon le boss de l’UNC, est resté fragile et l’intégrité territoriale sous la menace des forces obscures. «Pourtant, la nécessité de l’union nationale de toutes les forces et de toutes les dynamiques de notre pays est un atout indéniable, car il n’y a sûrement pas des anges à gauche ni des démons à droite», a soutenu le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, convaincu que la RD-Congo dispose de «tous les atouts pour affirmer un leadership moderne, tempéré et visionnaire qui permettra aux talents inexploités et innommables dont regorge notre pays de transformer nos ressources inégalées en une vraie et efficace réponse aux besoins fondamentaux du peuple congolais pour son bien-être et son épanouissement».

Vital Kamerhe est aussi et surtout convaincu que la RD-Congo demeure véritablement la locomotive pour le développement de l’Afrique subsaharienne. «Telle est et devra demeurer son ambition et son rôle naturel dans le concert des nations», a soutenu VK, non sans souligner que l’objectif de la classe dirigeante doit être de conduire le peuple RD-congolais au rendez-vous de l’espérance. «Après 60 années d’indépendance, il est important que nous puissions regarder notre avenir avec la force de l’espérance», a-t-il dit.

Laurent OMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer