ActualitésNation

Kalemie: la délégation de la Primature s’associe à la marche de la population

Après les étapes de Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, et de Kolwezi, dans le Lualaba, la délégation de la Primature poursuit son périple dans l’espace Grand Katanga. A cette fin, cette délégation s’est jointe à la population du Tanganyika, le lundi 21 novembre 2022, dans les rues de Kalemie, pour participer à la marche pacifique organisée par le gouvernorat de cette province. Et ce, pour répondre à l’appel lancé par le Commandant suprême des Armées, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la mobilisation générale derrière les Forces armées de la RD-Congo -FARDC- et dénoncer l’agression dont la RD-Congo est victime de la part du Rwanda sous couvert des terroristes du M23.

Aux côtés de la gouverneure de province, Julie Nguwa, et de la population du Tanganyika, les émissaires de Jean-Michel Sama Lukonde ont marché main dans la main, avec à leur tête, Romulus Kisambe, conseiller spécial du Premier ministre, pour réitérer le soutien indéfectible du chef du gouvernement à la population meurtrie de l’Est de la RD-Congo et à tous les vaillants soldats qui défendent la souveraineté de la patrie jusqu’au sacrifice suprême. Appréciant cet accompagnement de Kinshasa, la gouverneure de province a commencé par remercier le Chef de l’État, qui a lancé cet appel à la mobilisation générale en vue de soutenir les FARDC qui sont sur plusieurs fronts à l’Est.

Par la même occasion, Julie Nguwa a appelé la jeunesse de sa province à se mobiliser et à se faire enrôler dans l’armée pour défendre l’intégrité du territoire national et la souveraineté du pays. Pour sa part, le conseiller principal du Premier ministre, Isaac Bakajika, a noté que cette énième marche est une occasion d’exprimer encore une fois de plus le ras-le-bol du peuple RD-congolais face à ces agressions qui ne font que se répéter.

«Le message est le même que nous avons commencé à passer depuis Lubumbashi, Kolwezi et, aujourd’hui, à Kalemie. Nous venons nous associer à la population du Tanganyika pour dire non à l’agression dont notre pays est victime de la part du Rwanda sous couvert du M23. Aujourd’hui, nous sommes là en train de marcher, en train d’exprimer notre ras-le-bol parce que ces agressions ne font que se répéter. Nous disons non à l’agression de nos populations à l’Est et nous sommes en train de montrer notre solidarité avec cette population qui est meurtrie depuis plusieurs années et, cette fois-ci, nous espérons que c’est la bonne», a déclaré Isaac Bakajika.

Et d’ajouter: «avec la volonté du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi et la détermination du Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, nous sommes donc en train de démontrer à la face du monde que nous sommes déterminés, tous ensemble, à mutualiser nos efforts afin que cette guerre puisse prendre fin». En ce moment, toutes les forces vives de la RD-Congo répondent massivement, depuis l’appel lancé par le Chef de l’État, à travers des marches pacifiques sur l’ensemble du territoire RD-congolais pour dire «non à l’agression rwandaise».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page