Jonathan Bialosuka: «Nous en appelons de tous les vœux à l’organisation des élections le 23 décembre»

0

Le 23 décembre prochain, tout le monde voudrait voir la Commission électorale nationale indépendante -CENI- organiser les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales comme le prévoit son calendrier publié le 5 novembre 2017. Dans cette perspective, les partis et regroupements politiques s’activent pour prendre une part active à ce triple scrutin qui aura lieu le même jour. L’Alliance pour la bonne gouvernance -ABG- affûte ses armes. Son initiateur, le député national Jonathan Bialosuka Wata, l’a annoncé en marge de l’installation du comité interfédéral de Tshangu le 20 juin à Kinshasa/Masina.

 

Au regard du calendrier électoral publié par la CENI et assorti des contraintes légales, logistiques, financières et matérielles, les parties en présence se donnent rendez-vous le 23 décembre 2018 pour élire les nouveaux dirigeants devant présider aux destinées de la RD-Congo.

Dans cette logique, l’Alliance pour la bonne gouvernance -ABG- s’est mise en ordre de bataille. Son initiateur, le député national Jonathan Bialosuka Wata, élu de la circonscription de Tshangu, à Kinshasa, est déjà dans le bain de la sensibilisation de sa base quant à ce. Le ton a été donné dimanche 10 juin à Masina avec l’installation du comité interfédéral à qui l’on a remis deux motos pour la mobilité.

En marge de cette cérémonie, Jonathan Bialosuka a exhorté sa base à la responsabilité et à la vigilance. «En décembre prochain, nous irons voter. Je vous demande de voter utile, avec votre conscience. Ne portez pas votre choix sur des candidats qui se limiteront à vous offrir une bouteille de bière ou un tricot, mais plutôt des gens détenant un projet pour le développement de la RD-Congo et de notre district de Tshangu», a souligné le député Bialosuka, tout en précisant que certains élus de 2011 n’ont jamais pensé au développement de Tshangu, aujourd’hui buté au manque de routes, d’électricité et d’eau potable. Jonathan Bialosuka Wata se présente comme une alternative pour Tshangu et estime que l’ABG n’est pas inquiétée par le seuil légal de représentativité de 1% car, avec l’enrôlement de 1.5 millions d’électeurs dans son fief, Tshangu seule peut permettre à l’ABG d’atteindre ce seuil. C’est pourquoi, avec la plateforme ABB dont l’ABG est membre, Jonathan Bialosuka, est sûr que les candidats alignés sur les listes ABB disposent de sérieux atouts pour l’emporter aux futurs scrutins et siéger ainsi dans les nouvelles institutions.

«Le district de Tshangu n’est pas un bien sans maitre. Il a un parti, l’Alliance pour la bonne gouvernance, et un leader, Jonathan Bialosuka Wata. Nous appelons notre base à bien se préparer pour les élections. L’ABG tient mordicus à l’organisation de bonnes élections et soutient de ce fait le processus électoral ainsi que le changement de pouvoir dans la paix et la quiétude. La population de Tshangu est fortement sensibilisée pour ne pas prêter le flanc à la manipulation, mais plutôt la voie de la raison, incarnée par les élections voulues libres et démocratiques», a-t-il déclaré.

Ce député a noté que seules les élections constituent la voie royale pour la RD-Congo d’avoir de nouveaux dirigeants. Il a exclu toute idée de report des élections d’où qu’elle vienne. En 2006, Bialosuka a été élu sénateur de Tshangu avant d’être élu député national en 2011 toujours à Tshangu.

Octave MUKENDI

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom