ActualitésNationSociété

Jean-Pierre Lisanga lance le mouvement citoyen «Telema»

Dans le souci d’éveiller la conscience de la population par rapport à la crise politique qui sévit en RD-Congo depuis l’organisation des élections du 30 décembre 2018 et d’en trouver une solution, Jean-Pierre Lisanga Bonganga, ministre de Relation avec le Parlement au gouvernement Tshibala, a lancé un mouvement citoyen dénommé «Telema». L’annonce de cette structure a été faite lundi 16 septembre 2019 au cours d’un point de presse organisé à l’Hôtel Fadem house, dans la commune de la Gombe. Selon Lisanga Bonganga, les élections du 30 décembre n’étaient pas démocratiques, ni transparentes et moins encore crédibles.

«A moins de se voiler la face, il faut avoir le courage de reconnaitre que les élections chaotiques du 30 décembre 2018 ont plongé notre pays dans une grave crise de légitimité qui a sévèrement secoué le fondement du pacte républicain que nous avons signé à Sun-City en Afrique du Sud», a déclaré Lisanga Bonganga. Pour lui, si les élections ont eu effectivement lieu le 30 décembre 2018, elles ont été tout sauf démocratiques, transparentes et crédibles. «Le peuple RD-congolais  qui s’est massivement mobilisé pour accomplir son devoir civique a été victime d’un braquage électorale. Le président sortant ayant décidé de confisquer la souveraineté du peuple consacrée à l’article 5 de la Constitution et ce, à la suite d’un deal privé conclu avec le Président actuel», a-t-il expliqué. Et de poursuivre: «c’est ainsi que nous sommes aujourd’hui devant une incongruité politique exceptionnelle». Il a en outre souligné que cette situation d’illégitimité et de mainmise sur les institutions est toxique pour le pays en ce qu’elle va impacter négativement sur l’efficacité des institutions et donc sur le vécu quotidien de la population. C’est pourquoi, il a pris l’initiative de lancer solennellement le mouvement citoyen «Telema». Lisanga Bonganga a, au cours de la manifestation, précisé que cette structure n’est rien d’autres qu’un groupe de pression qui va s’employer à mobiliser le peuple RD-congolais pour le respect de son choix et à œuvrer afin qu’une solution soit trouvée à la crise qui sévit en RD-Congo. «Nous devons, à travers notre mouvement Telema, trouver des solutions pour le développement de notre pays de sorte que ce que la population a vécu en 2006, 2011 et 2018 ne se reproduise jamais», a lancé Lisanga Bonganga, précisant également que Telema n’est pas un parti politique ni une plateforme politique. «Telema, c’est plutôt un mouvement d’éveil collectif de conscience pour la consolidation de la démocratie, la promotion de la paix et le développement de notre pays. Ce mouvement s’attèlera à mettre à la disposition de l’opinion des analyses sur les questions brûlantes de l’heure au travers des communiqués et déclarations», a-t-il encore expliqué. Par ailleurs, Lisanga a invite tous les RD-Congolais, épris de paix et assoiffés de démocratie, y compris ceux de la Diaspora, à s’approprier ce mouvement citoyen pour le décollage définitif de la RD-Congo.

Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer