ActualitésDossier à la UneNation

Intérieur: SESCO construit et remet un nouveau bâtiment au VPM Mova

«Ce bâtiment répond aux standards internationaux». C’est en ces termes que le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, Henri Mova Sakanyi, a loué les qualités du travail réalisé par la Société d’études, services et construction -SESCO-, mardi 18 septembre 2018, lors de l’inauguration du nouveau bâtiment qui abritera les bureaux des agents et fonctionnaires de l’Administration centrale du ministère de l’Intérieur. «Que cette maison soit celle des RD-Congolais. N’en faites pas un bunker. N’en faites pas une tour d’ivoire», a conseillé le VPM Henri Mova. Cet édifice est construit sur fond propre du gouvernement RD-congolais. Avant de couper le ruban symbolique, le parton de l’Intérieur a remercié et félicité SESCO pour avoir offert à la nation RD-congolaise un bâtiment qui permettra aux agents du ministère de l’Intérieur de travailler dans des conditions idéales.
 
Devant un bâtiment flamboyant neuf, Henri Mova, vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, a éclaté de joie. «En dotant l’Administration centrale du ministère de l’Intérieur et sécurité de ce bâtiment moderne, le Chef de l’État Joseph Kabila Kabange vient de prouver qu’il tient beaucoup à l’amélioration de la qualité et des conditions de travail de notre pays», a souligné le VPM Henri Mova, rendant hommages au Président de la République, initiateur de la Révolution de la modernité, qui a lancé la RD-Congo sur la voie de l’émergence.
Pour sa part, Fortunata Ciaparone, DG de la société SESCO, l’ouvrage construit répond aux normes internationales. «Le moment que nous vivons, ensemble, ici, aujourd’hui, marque une concrétisation de la parole du Chef de l’État, le Raïs Joseph Kabila Kabange, qui est l’amélioration des conditions de travail des fonctionnaires de l’Administration publique», a-t-elle dit. Elle a fait remarquer que l’inauguration de ce bâtiment marque une reconnaissance, une fois de plus de l’existence de l’État RD-congolais, de sa capacité de pouvoir commencer et terminer un projet sur fond propre. Elle est la preuve une fois de plus que l’Etat RD-congolais est toujours debout et autonome. «Cette inauguration nous rappelle de nouveau la vision du Chef de l’État sur l’administration, moteur du bon fonctionnement de l’État», a-t-elle encore souligné, ajoutant que l’Administration publique joue un rôle important et multidimensionnel, notamment dans la consolidation, la continuité et l’interaction des institutions de l’État -législatives, judiciaires et exécutives. «Ce projet a connu bien des vicissitudes. Et il aura fallu surmonter les épreuves pour arriver au résultat que nous contemplons à ce jour. Ces épreuves furent celles inhérentes à tout projet ambitieux: le besoin de rassembler, de fédérer, d’orienter les énergies vers un but commun», a rappelé Fortunata Ciaparone. Et d’expliquer: «c’est ainsi que je faillirai à mes tous devoirs si j’omets de remercier une fois de plus le gouvernement de la République qui est représenté par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité, qui n’a ménagé aucun effort pour que ce bâtiment s’élève fièrement devant vos yeux et d’une manière singulière Excellence Monsieur le ministre d’État en charge du Budget et Excellence Monsieur le ministre des Finances». La DG de SESCO a particulièrement tenu à remercier les VPM Richard Muyej et Évariste Boshab, qui, pour le premier, est le précurseur de ce chantier et, le second, le moteur dans l’accomplissement des travaux de ce nouveau bâtiment. Les VPM de l’Intérieur honoraires Richard Muyej et Evariste Boshab ont respectivement signé le Protocole d’accord avec le constructeur en 2012 et posé la pierre symbolique en janvier 2015. Pour Fortunata Ciaparone, les épreuves rencontrées pour bâtir cet édifice furent également techniques. Les savoir-faire déployés par des ingénieurs de SESCO, en association avec la DPO du ministère de l’Intérieur et sécurité et le secrétariat permanent de la cellule des gestions et des passations des marchés publics ont permis cette réalisation remarquable, qui s’inscrit dans le patrimoine architectural de l’État RD-congolais. Fortunata Ciaparone a également remercié le personnel de SESCO particulièrement l’ingénieur Jonas Kiaku -grand bâtisseur de chantiers de SESCO, qui a su conformer; par le choix et le mélange des matériaux, l’ancrage local de cet édifice-, qui, malgré terrassé par la maladie à son temps, s’est donné corps et âme à rehausser de sa présence la réception technique dudit bâtiment et qui nous a quittés quelques semaines après.
Véritable fierté RD-congolaise
Le nouveau bâtiment de l’administration centrale du ministère de l’Intérieur comporte trois niveaux, dont le rez-de-chaussée et aussi deux étages avec un château d’eau d’une capacité de 5000 litres. «Cet édifice est une preuve de la volonté du gouvernement d’imprimer une nouvelle marque à l’image de l’administration publique RD-congolaise. C’est une véritable fierté RD-congolaise», s’est réjoui le secrétaire général au ministère de l’Intérieur. Dans chaque niveau, a expliqué la DG de la SESCO, on a des bureaux construits dans les normes ISO et aussi deux bureaux de directeur avec toilette incluse, et au dernier étage, on a prévu une salle de réunion pouvant contenir 60 personnes. «Soyez fiers d’être RD-Congolais, car nous les sommes aussi. Ensemble, nous sommes les bâtisseurs et les témoins de la belle histoire du Congo que nous écrivons de nos mains par notre travail quotidien et acharné afin d’offrir des horizons nouveaux à notre beau pays, la RD-Congo», a conclu la DG de SESCO.
Christian BUTSILA

Articles similaires

Fermer
Fermer