ActualitésEcofinEnvironnementNation

Guy Loando lance le Dialogue sur l’affectation des terres, les droits, le climat et la conservation en RD-Congo et dans le Bassin du Congo

Le ministre d’État en charge de l’aménagement du territoire, Me Guy Loando Mboyo, a lancé les assises du Dialogue de haut niveau sur l’affectation des terres, les droits, le climat et la conservation en RD-Congo et dans le Bassin du Congo. Cet événement est organisé conjointement par le ministère de l’Aménagement du territoire, le ministère des Affaires foncières, le ministère de l’Environnement et du Développement durable et le ministère du Développement rural de la RD-Congo, en collaboration avec l’Initiative des droits et ressources -RRI.

Actuellement, près de 80 millions de personnes en RD-Congo, y compris les communautés autochtones et locales, dépendent des forêts du Bassin du Congo pour leur subsistance. Ces forêts couvrent environ 67% du territoire RD-congolais, ce qui représente près de la moitié de toute la couverture forestière tropicale de l’Afrique. Le gouvernement de la RD-Congo a engagé des réformes essentielles, notamment une nouvelle politique foncière progressiste qui promeut un système d’information foncière décentralisé et des registres fonciers communautaires, la réforme de l’aménagement du territoire, un schéma national d’affectation des terres, des initiatives de foresterie communautaire, une politique agricole, et une loi révolutionnaire reconnaissant pour la première fois les droits des peuples autochtones pygmées.

Le ministre d’État, Guy Loando, a souligné que «l’organisation de ces assises constitue une opportunité de réflexion, de dialogue, et de mobilisation de tous les partenaires en vue de concrétiser la vision susmentionnée, dans l’intérêt non seulement de la RD-Congo et des pays frères du Bassin du Congo, mais également de l’ensemble de la planète». L’ordre du jour du dialogue a inclus les points suivants: la discussion sur les réformes en cours dans les domaines foncier, forestier, et climatique, y compris les priorités et les opportunités de coordination stratégique; le partage des réalisations et des impacts de la coalition RRI en RD-Congo au cours des 13 dernières années en matière de droits communautaires et de gestion durable des terres forestières. I

l y a également d’autres points, à savoir: l’échange sur les opportunités de promouvoir la conservation basée sur les droits, conformément aux objectifs 30×30 -cible 3 du Cadre mondial pour la biodiversité- dans la région du Bassin du Congo, ainsi que l’identification des priorités communes entre le gouvernement, les bailleurs de fonds, et d’autres acteurs, ainsi que l’exploration des opportunités de renforcer la coordination stratégique et les synergies.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page