Gécamines-Sncc: le député Lokondo appelle Fatshi à reconsidérer ses ordonnances inconstitutionnelles

0
3

HTLY estime que si ces ordonnances sont exécutées, le Président aura donné à ces deux entreprises nationales le statut des entreprises provinciales privatisées uniquement pour les Katangais

Réputé lucide et très méticuleux, le député Henry Thomas Lokondo a fait une sortie médiatique fracassante abordant notamment la problématique des ordonnances du Président Félix Tshisekedi portant nomination des gestionnaires à la Gécamines et à la Société nationale de chemin de fer du Congo -SNCC. C’était au cours d’un entretien accordé à 7sur7.cd. L’élu de Mbandaka, tranchant, a jugé ces deux ordonnances inconstitutionnelles. «Sur le plan de droit, ces ordonnances sont inconstitutionnelles. La procédure n’a pas été respectée. Une ordonnance du Président de la République ne peut pas être signée par un Premier ministre démissionnaire. Tshibala avait déjà démissionné. Aussi, le gouvernement ne s’était pas réuni pour ça et on ne peut accepter ça», a-t-il analysé, avant d’estimer que ces actes du Chef de l’Etat mettent «à rude épreuve l’unité nationale». «Sur les 9 membres du Conseil d’administration, par exemple de la Gécamines, tous sont Katangais sauf un seul. Pareil du côté de la SNCC. Sur les 9 membres, 8 sont Katangais», a détaillé Lokondo, non sans appeler à ce «qu’on reconsidère les choses. Il n’y a pas de honte à cela. C’est l’une de bonnes qualités d’un homme». De l’avis de Lokondo, les entreprises publiques constituant la colonne financière de l’État, il convient d’éviter de les politiser et de faire en sorte que les candidats répondent à des critères assez rigoureux. «Comme ces entreprises vont acquérir le statut des entreprises provinciales parce que les sièges sociaux se trouvent au Katanga, il faut carrément que leurs mandataires soient nommés par les gouverneurs des provinces du Grand Katanga; et à la MIBA les mandataires soient nommés par le gouverneur du Kasai», a ironisé l’élu de Mbandaka. Et d’alerter: «Si ces ordonnances sont exécutées, le Président de la République aura donné à ces deux entreprises nationales le statut des entreprises provinciales privatisées uniquement pour les Katangais».

Laurent OMBA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here