ActualitésDossier à la UneEcofinSociété

RDC – FPI: le 2ème convoi déjà en route pour Mbuji-Mayi

Plus les jours passent, plus le FPI allie la parole à l’acte dans le cadre du partenariat conclu avec les établissements Malila Nzenze Congo Communication et dont l’objectif final est de réduire sensiblement les prix des produits de première nécessité à Mbuji-Mayi et environs.

Lundi 6 avril 2020, un deuxième convoi est parti du port de l’ex-Société agricole du Congo à destination du port de Ndomba dans le Kasaï Oriental. Ce convoi est composé de 4 barges transportant 1250 tonnes de marchandises, reparties comme suit: 805 tonnes de ciment gris, 145 tonnes de sucre, 180 tonnes de riz et 120 tonnes de carburant. Et, c’est le bateau pousseur MB Kambanioka qui transporte cette cargaison.

Voilà que le départ de ce deuxième convoi matérialise on ne peut plus la détermination de Patrice Kitebi, Directeur général du FPI, d’expédier chaque mois deux cargaisons à destination de Mbuji-Mayi pour alimenter conséquemment cette ville et ses environs en produits de première nécessité. Une condition nécessaire pour maintenir les prix de ces denrées à un seuil adapté aux conditions socio-économiques de la population. Le FPI et les Ets Malila travaillent d’arrache-pied pour arriver à la réduction graduelle des prix de ces produits. Une manière pour le FPI de contribuer sensiblement à la réduction de la pauvreté et des inégalités sociales, socle du programme du Président de la République piloté par le gouvernement Ilunga.

«Nous n’allons pas attendre qu’il ait rupture de stock. Le souci est d’envoyer toutes les deux semaines une cargaison. Nous travaillons par palier pour la diminution du prix, parce qu’il y a des coûts qui sont engagés pour ramener la cargaison. Notre préoccupation est que sur une période de 6 mois, nous puissions parvenir à diminuer le prix sensiblement. Pour le moment nous travaillons progressivement sur la question», a expliqué François Mpuila, directeur adjoint en charge des études au FPI, présent au départ du convoi pour le Kasaï Oriental. Le précédent convoi est arrivé à destination le samedi 29 mars dernier au port de Ndomba après 21 jours de navigation, partie du port de la SCTP à Kinshasa.

Ce projet précède celui consistant à la construction du port de Ndomba ainsi qu’à l’asphaltage de la RN1 axe Mbuji-Mayi-Kananga et de la bretelle RN1-Ndomba. «Des études de faisabilité pour ces 3 projets sont déjà en cours», affirme-t-on au FPI.

LOI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer