ActualitésNation

Félix Tshisekedi fait Docteur honoris causa en Israël

Le Président de la RD-Congo et Président en exercice de l’Union africaine -UA-, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, est en visite d’Etat depuis lundi 25 octobre soir en Israël. Durant son séjour de travail, il a été fait Docteur honoris causa par le Collège académique Netanya, mardi 26 octobre. Le Conseil d’administration et le Conseil académique de cette institution ont décidé de conférer à Félix-Antoine Tshisekedi ce titre honorifique, pour sa contribution à la paix en Afrique et dans le monde, pour son action au service des nations du monde et la défense des valeurs de paix, de démocratie et d’égalité. Le Collège académique Netanya a également reconnu en Félix Tshisekedi un soutien et une amitié à l’égard de l’Etat d’Israël et du peuple juif. Son combat infatigable contre toutes les inégalités n’a pas non plus laissé indifférente l’institution israélienne.

Au cours de la cérémonie, trois allocutions ont été prononcées, tour à tour, par la présidente de l’université, Claude Grundman; le Doyen de l’université, Professeur Jacob Hart; et la maire de Netanya. Le récipiendaire a également exprimé sa gratitude pour l’honneur lui fait.

La remise du diplôme a été ponctuée d’applaudissements en l’honneur du Chef de l’État RD-congolais Tshisekedi, vêtu en toge, pour la circonstance. Les hymnes nationaux de deux pays ont assaisonné cet exercice politico- académique.

Le Président Félix Tshisekedi vient d’être honoré au nom de l’État d’Israël comme cela se fait, au sein de ce collège, pour les décideurs du monde. Il s’agit de la plus haute distinction universitaire octroyée aux différentes personnalités par rapport à leurs parcours. Parmi les personnalités ayant déjà été honorés par cet alma mater, on peut citer: Michaël Gorbatchev pour la perestroïka, Frédérick de Klerk pour avoir contribué à la fin de l’apartheid, mais également aux grands noms français à l’instar de Nicolas Sarkozy, Simone Veil et Bernard Henry Levy. Seul deux Israéliens ont eu la chance d’être comptés. Il s’agit de: Benjamin Netanyahou et Shimon Perez, deux de plus grandes personnalités de l’histoire moderne de l’Etat d’Israël.

Programmée depuis le 27 janvier 2020 à la suite de l’audience accordée par Félix Tshisekedi à Claude Grundman Brightman à la Cité de l’Union africaine à Kinshasa, la cérémonie a connu la participation des sommités académiques et de deux ministres RD-congolais, à savoir: Gilbert Kabanda de la Défense et Patrick Muyaya de la Communication et médias.

Le Collège académique de Netanya est la seule institution universitaire israélienne de culture francophone. Il compte créer en RD-Congo un centre d’énergie, d’agriculture, d’écotourisme, de transport et voies de communication.

Christian BUTSILA

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page