ActualitésSociété

FEC et ANEP secouent l’Exécutif à doter l’INPP des moyens de sa politique

L’Institut national de préparation professionnelle -INPP- a commémoré, mercredi 29 juin 2022, son 58ème anniversaire d’existence depuis sa création en 1964. A cette occasion, la direction générale de cet établissement public spécialisé dans la formation professionnelle a organisé une journée «portes ouvertes» pour permettre au public d’avoir plus d’informations sur cet institut.

Un moment très émouvant au regard des messages et des témoignages délivrés par des intervenants à l’ouverture de cette journée. Très émouvant aussi parce qu’il a permis au public de découvrir les réalisations, mieux les capacités professionnelles de l’INPP présentées dans différents stands. Dans leurs discours, les délégués de la Fédération des entreprises du Congo -FEC- et de l’Association nationale des entreprises publiques -ANEP- ont invité le gouvernement de doter des moyens à l’INPP pour lui permettre d’être véritablement à la hauteur des missions lui assignées. Le président du Conseil d’administration, Léonard Mota Ngaliema était présent à cette journée d’anniversaire dont le délégué du ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale a donné le go.

Dans son mot de bienvenu, le Directeur général a.i de cet institut, Patrick Kayembe Nsumpi, a réaffirmé la détermination de son établissement de jouer un rôle majeur dans le cadre du programme de développement de 145 territoires. Traçant le parcours de l’INPP depuis sa création jusqu’à ce jour, Patrick Kayembe a invité l’État RD-congolais à entrevoir la possibilité de rendre effective la subvention de 50% au budget de cet institut. «En effet, la loi fait obligation à tout employeur d’assurer la formation de son personnel et pour ce faire, l’État Congolais a mis à sa disposition un instrument en matière de formation professionnelle qui est l’INPP. C’est ici l’occasion de rappeler à l’État propriétaire l’ultime nécessité d’entrevoir la possibilité de rendre effective la subvention de 50% au budget de l’INPP», a-t-il souligné.

Patrick Kayembe s’est également félicité de l’expansion de l’INPP à travers la République avec à son sein plus de 1700 formateurs. «58 ans après, l’INPP continue de rendre service à la République par la formation professionnelle de ceux qui sont dans l’emploi et de ceux qui n’y sont pas. 58 ans après, l’INPP s’est déployé sur toute l’étendue de la République», a-t-il déclaré. Et d’ajouter: «aujourd’hui, même dans les zones les plus reculées, l’INPP est présent. L’INPP assure cette formation à travers la République et nous avons plus ou moins 1700 formateurs pour assurer la formation de sans-emplois et de ceux qui sont dans l’emploi».

En outre, l’INPP appelle à l’appui du gouvernement, car d’après Patrick Kayembe, cet institut national de préparation professionnelle compte jouer un rôle considérable dans le projet de développement de 145 territoires. «Quant aux perspectives pour les années qui suivent, l’INPP va continuer son déploiement parce que la RD-Congo est un grand pays et pour se déployer partout, il faut du temps, il faut de l’argent. C’est pourquoi l’INPP fait appel beaucoup plus au gouvernement de nous appuyer et de manière immédiate», a indiqué Patrick Kayembe.

Et de poursuivre: «il y a le projet de développement de 145 territoires où l’INPP compte jouer un rôle considérable parce que bien qu’il y aura les infrastructures, il faut construire ces infrastructures-là. Il faut intervenir en terme de formation auprès des travailleurs ou auprès de ceux qui ne sont pas dans l’emploi. Donc, c’est un défi énorme que l’INPP compte remonter».

Créé en 1964 par l’Ordonnance-loi n°206 du 29 juin 1964, l’Institut national de préparation professionnelle est devenu une institution publique à caractère technique et social dotée d’une personnalité juridique et d’une autonomie administrative et financière en 2009, placée sous la tutelle du ministère de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale. La journée «portes ouvertes» a permis aux visiteurs de découvrir non seulement les filières de formation, mais également les différentes réalisations professionnelles issues de l’INPP.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer