Insalubrité et absence des lampadaires à Kinshasa: Félix-Antoine Tshisekedi instruit les ministres du secteur d’élaborer un plan d’action d’urgence

0

Lors de la 17ème Réunion ordinaire du gouvernement, tenue vendredi 10 janvier dernier, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi s’est montré soucieux de l’impact négatif de l’insalubrité sur la santé de la population et du manque d’éclairage public dans la ville province de Kinshasa. Félix Tshisekedi a, après ce constat amer, instruit le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba à élaborer un plan d’action d’urgence pour résoudre cet épineux problème avec le ministre ayant en charge l’Intérieur et la sécurité, celui des Travaux publics ainsi que le ministre ayant dans ses attributions les ressources Hydrauliques et électricité, en collaboration avec le ministre de l’Aménagement du territoire et du gouverneur de la ville de Kinshasa. La décision a été saluée par plusieurs structures de la Société civile qui suivent de près la question de l’énergie et de l’environnement en RD-Congo. Elles demandent par ailleurs au Chef de l’État d’accélérer le processus de la mise en place de l’Autorité de régulation du secteur de l’électricité -ARE- et de l’Agence nationale des services énergétiques en milieu rural -ANSER-, les deux structures qui cimentent ce secteur conformément à loi n°14/011 du 17 juin 2014 relative au secteur de l’électricité. Aussi, les experts du secteur appellent le premier d’entre les RD-Congolais à ouvrir l’œil et le bon sur la gestion et le déroulement quotidien de l’Opération «Kin bopeto», lancée depuis le mois d’octobre 2019 dont les résultats demeurent mitigés.

Avec ouranganfm.com