ActualitésNationSports

Fatshi et Tshibala saisis, Astrid Madiya sommée de rapporter son arrêté illégal grâciant Mvila


A la Fédération congolaise de luttes associées -FECOLUTTA-, l’on dénonce un arrêté d’Astrid Madiya, ministre intérimaire des Sports et loisirs, accordant une grâce à Léon Mvila, radié de cette ASBL sportive en janvier 2018 pour “diverses malversations financières, falsification des status, actes d’enlèvement, escroquerie et diffamation”.

Selon la FECOLUTTA, cette mesure de grâce vise à “couvrir un maléfique détournement des derniers publics” de la part de la ministre a.i des Sports qui tient à “encaisser cette somme accordée par le Directeur de cabinet du Président de la République”.

Au regard de cette situation, la FECOLUTTA attire l’attention du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, sur le comportement indélicat d’Astrid Madiya et du Secrétaire général aux Sports, Barthélemy Okito, “qui ont affecté l’argent du Trésor public au profit des inconnus et des fictifs, au détriment de l’équipe nationale de luttes”.

Au Premier ministre Bruno Tshibala, la FECOLUTTA a sollicite “l’annulation pure et simple de la décision des décisions anarchiques de madame Astrid Madiya qui abuse de son intérim pour saper tous les progrès enregistrés”.

La FECOLUTTA s’en remet également au Procureur général près la Cour de cassation, prié d’ouvrir une enquête sur le ministre ai des Sports et Loisirs Madiya et le SG Okito pour “tentative de détournement des deniers publics”.

Tino MABADA

Articles similaires

Fermer
Fermer