ActualitésPolitique

Assemblée nationale : la session extraordinaire après la Saint Sylvestre

«Soyez-en sûr parce que les députés doivent d’abord fêter pour bien se concentrer à cette session qui ne prendra pas beaucoup de jours», lâche un des directeurs des services clés de l’Administration parlementaire

Lors de la clôture de la session ordinaire de septembre 2020, le président du bureau d’âge de l’Assemblée nationale avait annoncé l’imminence d’une session extraordinaire pour mettre en place un bureau définitif de la Chambre basse. «Nous devons combler le vide créé par la déchéance des membres du bureau de l’Assemblée nationale», avait souligné le président Christophe Mboso à l’attention des députés qu’il avait invités à rester sur le qui-vive. Huit jours après cette annonce officielle, les députés continuent d’attendre la convocation de ces travaux.

«La session extraordinaire aura bel et bien lieu. Mais après les fêtes de fin d’année. Soyez-en sûr parce que les députés doivent d’abord fêter pour bien se concentrer à cette session qui ne prendre beaucoup de jours», a lâché un des directeurs des services clés de l’Administration de l’Assemblée nationale. Ce directeur qui a requis l’anonymat, comme l’exige le devoir de réserve à un administratif en RD-Congo, n’a pas manqué de rappeler que le bureau Mboso a le temps lui imparti par la Haute cour de la République. 

«N’oubliez pas le bureau d’âge a encore son temps légal pour accomplir cette mission. Depuis le 15 décembre, la Cour constitutionnelle lui a donné 30 jours. Cela prouve à suffisance qu’il reste dans le bon pour accomplir cette mission», a-t-il expliqué. En d’autres termes, le successeur de Jeanine Mabunda sera connu au mois de janvier 2021.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer