ActualitésSociété

ESU: la nouvelle mise en place se peaufine déjà

L’Enseignement supérieur et universitaire s’apprête à renouveler les animateurs des établissements académiques publics de l’ensemble de la République. La mise en place se peaufine. Dans les couloirs du ministère de l’ESU, l’affaire se chuchote et commence à prendre corps. «Il est important de procéder au renouvellement des dirigeants des universités et instituts supérieurs en vue d’apporter un souffle au secteur de l’ESU», a lâché un vertébré de l’éducation nationale.

Dans son entendement, le travail de fourmi évolue déjà. «Le problème se pose au niveau de l’implication de la classe politique qui risque d’influer avec des candidats qui viendront non pour rehausser le niveau de l’ESU mais le rabaisser pour des raisons politiques», déplore le même administratif chevronné de l’enseignement en RD-Congo.

L’Université de Kinshasa -UNIKIN-, l’Université pédagogique nationale -UPN-, l’Université de Lubumbashi -UNILU- comme celle de Kisangani -UNIKIS-, l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication – IFASIC- et les autres établissements académiques publics RD-congolais vont connaître de nouveaux recteurs et directeurs généraux.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer