ActualitésNation

ENA: les lauréats de la 5ème promotion sont là


A la clôture de la cinquième promotion de l’Ecole nationale de l’administration -ENA-, Azarias Ruberwa, ministre d’Etat en charge de la Réforme institutionnelle et représentant du Président de la République, a loué jeudi 31 octobre 219 à Fleuve Congo Hôtel, le travail abattu par le gouvernement de la RD-Congo à travers le ministre de la Fonction publique qui ne ménage aucun effort pour assurer la continuité du processus de la réforme et de la modernisation de l’Administration publique. Ce processus fait face aux nombreux défis, du reste surmontables. C’est grâce à la volonté politique du gouvernement de la République, de l’appui des partenaires techniques et financiers du gouvernement ainsi qu’au dynamisme Yollande Ebongo Bosongo, ministre de la Fonction publique, que ce processus marche.

Pour le représentant du Chef de l’Etat, Azarias Ruberwa, l’ENA est une école d’excellence contribuant depuis 2015 au rajeunissement du personnel de l’Administration publique à travers la production des ressources humaines de qualité recrutées à travers tout le territoire national. Cela sur base de la méritocratie en vue de développer des compétences opérationnelles pour une meilleure gestion de la chose publique. «Ces efforts sont louables et j’en profite pour féliciter tous les acteurs qui ont concouru depuis la genèse de cette institution à la réalisation de ces résultats», a indiqué le ministre d’Etat Azarias Ruberwa. Puis: «nous devons travailler davantage afin de répondre aux besoins énormes en ressources humaines de qualité au sein des différents services publics de l’Etat». C’est dans cette optique que le ministre d’Etat Azarias Ruberwa a encouragé l’approche de la ministre de la Fonction publique Yollande Ebongo de vouloir concrétiser la vision de rapprocher l’administration des administrés par l’extension de l’ENA dans des provinces. Ce qui permettra d’accélérer le processus de rajeunissement du personnel et de renforcer les capacités opérationnelles des agents et cadres en cours de carrière au moyen de la formation continue.

348 Enarques déjà affectés au sein de la fonction publique

Aux lauréats, le représentant du Chef de l’Etat demande de contribuer au développement de la RD-Congo.Satisfaite du travail bien fait, la ministre de la Fonction publique a signifié qu’au bout de cinq ans de travail, cette école d’excellence a fourni à l’Administration publique 348 Enarques qui sont déjà affectés au sein des différents services centraux. Aujourd’hui, une nouvelle promotion de 99 lauréats vient s’ajouter à cette masse critique pour répondre aux besoins des services en ressources humaines de qualité. Pendant ce temps, a poursuivi la ministre de la Fonction publique, le recrutement de la sixième promotion de l’ENA se poursuit selon la même rigueur et l’objectivité. Ceci permet de sélectionner les meilleurs candidats avec mission de servir l’Etat dans l’intégrité, le patriotisme, la compétence et l’excellence. «Ces résultats méritent les félicitations à l’endroit de la Direction générale de l’ENA avec toute son équipe, car il s’agit là d’un travail remarquable qui consiste en une transformation professionnelle par laquelle passent des médecins, des juristes, des économistes, des ingénieurs agronomes, etc. pour devenir des fonctionnaires de l’Etat capables de concevoir, d’élaborer, de mettre en œuvre, de suivre et d’évaluer des politiques publiques dans tous les secteurs de la vie nationale», s’est réjouie la ministre Ebongo. Selon elle, cette expertise précieuse et utile s’avère indispensable pour le développement des différents secteurs de la vie nationale. Elle a noté que la RD-Congo a énormement besoin des ressources humaines de qualité à l’instar de celles que produit l’Ecole nationale d’administration afin de redynamiser les services publics en améliorant le rendement. La ministre de la Fonction publique a signifié que les lauréats de ce jour ont bénéficié des enseignements pratiques très riches, variées et adaptés à leurs futures fonctions au sein de l’administration publique. Cette formation a été assurée par des experts nationaux et internationaux de haut niveau, d’une part et complétée par des conférences et séminaires d’autres part. Un stage de professionnalisation ainsi qu’un travail pratique de politique publique dénommé «Formation-action» sont venus consolider les compétences professionnelles des lauréats. Guillaume Banga, le DG ai de l’ENA, a rappelé la vision, la mission et la devise de cette école appelée à servir l’Etat avec intégrité, patriotisme et compétence. Peu avant les lauréats ont remis deux manuels résumant leurs œuvres aux ministres Ruberwra et Ebongo avant de chanter leur hymne académique.

Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer