ActualitésDossier à la UneNation

RDC: Auprès de Fatshi, les élus du Sankuru plaident pour l’érection de Lumumbaville

La veille du 60ème anniversaire d’indépendance, les Sankurois tiennent à la construction de la ville dédiée à la mémoire de Patrice Lumumba, héros de l’indépendance, à la reconnaissance nationale de ses compagnons Okito et Mpolo ainsi qu’à la résolution des problèmes majeurs qui minent leur terroir avec l’implication du Chef de l’Etat.

Les élus du Sankuru, députés nationaux comme sénateurs, ont soumis au Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo un certain nombre de doléances en vue du bien-être de leur province. C’était à la faveur d’une audience leur accordée lundi 8 juin 2020 à la Cité de l’Union africaine. A quelques jours de la célébration du 60ème anniversaire d’indépendance de la RD-Congo, les représentants des Sankurois ont pris la courageuse et salutaire option de rencontrer le Président de la République Félix Tshisekedi pour obtenir son implication dans la résolution de la crise institutionnelle qui freine l’élan du développement de cette province.

A la faveur de cette rencontre, ils ont sollicité l’appui du Chef de l’Etat aux initiatives du gouvernement à même de résorber la crise que traverse le Sankuru et d’impulser son essor. C’est le son de cloche qu’a fait retentir Christophe Lutundula au terme de la réunion à laquelle ont pris part des figures politiques sankuroises bien connues comme Lambert Mende, Léonard She Okitundu, Moïse Ekanga, Berthold Ulungu.

«Nous lui avons demandé d’appuyer les actions du gouvernement et les initiatives que le gouvernement prendra dans les jours à venir pour rencontrer les préoccupations majeures de la province en ce qui concerne la crise institutionnelle, l’enclavement, le désenclavement et le développement du Sankuru», a rapporté Lutundula, avant d’évoquer le dossier relatif à l’érection de Lumumbaville, ville créée depuis 2013 par l’arrêté du Premier ministre. Lutundula et ses paires ont appelé le Président Félix Tshisekedi à s’impliquer personnellement pour lancer les travaux de construction de cette ville, située dans le territoire de Katakokombe et devant être érigée en mémoire de Patrice Emery Lumumba, héros de l’indépendance RD-congolaise en 1960. «Nous avons suggéré à M. le Président de faire en sorte que les autorités urbaines soient nommées et que le site commence à être aménagé et que la construction de la ville soit une réalité», a précisé Lutundula. Auprès du Président Félix Tshisekedi, les élus du Sankuru ont plaidé pour l’admission, à titre posthume, de Joseph Okito et Maurice Mpolo, compagnons de Patrice Emery Lumumba, dans l’Ordre national des Héros nationaux Kabila-Lumumba. En réaction à ces diverses doléances, le Président Félix Tshisekedi, enchanté par cette démarche des élus du Sankuru, a promis et rassurer ses hôtes de l’attention particulière qu’il va porter sur les différentes préoccupations soulevées.

Les intérêts des Sankurois pris en compte par Ilunkamba

La province du Sankuru, depuis de temps déjà, traverse une crise institutionnelle qui ne fait qu’empirer la situation socio-économique de ses habitants englués dans la misère. Aussi, cette crise institutionnelle porte atteinte au développement du Sankuru, classé parmi les provinces ayant pris un train de retard pour leur développement et dépourvu de tout ou presque. C’est dans la perspective de sortir la province de ce gouffre que les élus nationaux du Sankuru ont entrepris de rencontrer diverses autorités du pays. Avant le Président de la République, ils ont été reçus, mercredi 27 mai, par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Ce dernier, au cours de cette réunion, leur a rassuré de l’intérêt du gouvernement pour doter le Sankuru des infrastructures de base, d’améliorer le système sanitaire et éducatif ainsi que de desservir la population en électricité et en eau. A cette occasion, le chef du gouvernement a annoncé le début imminent des travaux de construction de l’aéroport de Lodja et l’installation des sièges provinciaux de l’Office de voirie et drainage -OVD- et l’Office national de l’hydraulique rural. Ce jour-là, Lutundula et compagnie n’ont pas dissimulé leur satisfaction motivée par la prise en compte des intérêts des Sankurois dans le programme du gouvernement. Selon ce programme, USD 10 millions sont prévus pour l’exécution des travaux de forage d’eau et bien d’autres par le ministère du Développement rural. Il est en plus prévu USD 500.000 pour les travaux routiers que va disponibiliser le Fonds national d’entretien routier -FONER.  L’électrification de Lusambo, chef-lieu de la province, est aussi programmée. Les travaux d’électrification seront financés grâce à l’accord des lignes des crédits conclu entre la RD-Congo et l’Inde. En plus, le PNUD a lancé les travaux d’installation d’une mini-centrale hydroélectrique sur la rivière Lukenye dont le coût est évalué à USD 2 millions.

Laurent OMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer