ActualitésEcofinJustice

Dossier 100 millions de Mumi: Yav Mulang disposé à collaborer avec la Justice

L’affaire 100 millions de dollars d’avance sur impôt payés à l’Etat en 2015 par la société minière Mutanda Mining se fait encore parler d’elle. Après l’interpellation de l’ancien Directeur générale des impôts par la Police judiciaire des parquets, le gouverneur de la Banque centrale du Congo et l’ancien ministre des Finances ont reçu les invitations pour être entendus à leur tour sur ce dossier. Henri Yav Mulang n’a pas fait le déplacement du Parquet près la Cour d’appel de Gombe. Ses proches ont expliqué que l’ex-ministre bénéficie du privilège de juridiction mais il est disposé à collaborer avec la Justice comme il l’a fait à la faveur du procès des 100 jours.

Pourtant rien d’irrégulier à signaler dans ce paiement effectué dans les règles de l’art, après que le gouvernement de la République a décidé de négocier des avances sur impôt avec les entreprises minières en vue de faire face aux dépenses de sécurité et aux préparatifs des élections.

A l’issue d’un protocole d’accord signé avec le ministère des Finances, Mutanda Mining a payé 100 millions de dollars, tous logés à la Banque centrale, alors que la DGI a établi les quittances et les récépissés y afférents au bénéfice de l’entreprise minière.

Tino MABADA

Articles similaires

Fermer
Fermer