ActualitésSociété

DGDA: la non-conformité aux normes sur les passations des marchés décriée

Un groupe d’entrepreneurs est monté au créneau dernièrement, à la faveur d’une entrevue avec les communicateurs économiques, pour dénoncer la non-conformité aux normes reconnues en matière des passations des marchés à la Direction générale des douanes et accises -DGDA. «En favorisant certains individus, leurs collègues ou encore leurs relations familiales qui se font remplir les poches à travers des entreprises mallettes, les actuels dirigeants, trois mois après la disparition de Deo Rugwiza, enfreignent la vision de Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi», dénonce ce groupe d’entrepreneurs. Point n’est besoin de rappeler que le Chef de l’État centre sa politique sur l’instauration d’un véritable État de droit ainsi que sur la reconstruction du pays et l’épanouissement du peuple RD-congolais. Ces opérateurs économiques décrient un dysfonctionnement au niveau du chargé des passations des marchés. «Des acquisitions se font sans aucune procédure légale des marchés en violation de la loi numéro 10/010 du 24 avril 2010», indiquent ces opérateurs économiques. Et de poursuivre: «relative aux marchés, la DGDA, au regard de sa dimension sous régionale, ne devrait pas se laisser compromettre par des écueils. Parmi les majeurs points évoqués lors du Procès de 100 jours, figuraient les abus relatifs aux passations des marchés de gré à gré, auquel il semble n’avoir tiré aucune leçon». Face à cette situation, les entrepreneurs lésés espèrent voir ceux qui sont commis aux passations de marchés faire preuve d’objectivité.

Tino MABADA

Articles similaires

Fermer
Fermer