RDC: Des saboteurs de «Kinshasa bopeto» mis aux arrêts

0
2

Ça s’appelle acte de sabotage! Dimanche 23 février tard dans la nuit, des agents d’assainissement de la commune de la Gombe ont surpris un groupe de gens en train de déverser des immondices avec leur tricycle, sur la chaussée. Interpellés, ils ont été acheminés au Sous-commissariat de la Police de la Gombe où ils ont été entendus. Un acte incivique qui sape les efforts consentis dans le cadre de l’assainissement de l’environnement de Kinshasa. Alors qu’il foulait le sol kinois en provenance d’Europe, le gouverneur Gentiny Ngobila, tenu informé, s’est vite rendu au Sous-commissariat de la Police de la Gombe pour s’imprégner de la situation. Pour sa part, le bourgmestre de la Gombe, Fabrice Ngoyi, a, sur un ton ferme, indiqué que ces «inciviques» non autrement identifiés, devaient subir la rigueur de la loi. Ce, en application de l’édit 003 stipulant que tout citoyen qui jetterait des immondices dans un endroit non indiqué est passible d’emprisonnement allant de 3 à 6 mois, avec amendes. Un acte qui a surpris et étonné plus d’un compatriote, témoignant ainsi de l’avancement positive de l’Opération Kinshasa bopeto qui a pris une tournure décisive dans sa matérialisation. Certes, ces efforts de faire mieux sont visibles dans plusieurs municipalités de la capitale où l’on s’attelle au respect des instructions données par l’autorité urbaine dans le cadre de l’assainissement de la ville. Curieux cela pourrait paraître, pour des motivations inconnues, certains citoyens kinois et  d’autres ONG d’assainissement ont brillé par le même comportement, il y a peu, en collectant des déchets dans certains coins pour les déverser sur des voies publiques qui ont été nettoyées. Pour rappel, lors de sa dernière rencontre avec les bourgmestres, Gentiny Ngobila Mbaka a annoncé le début de la coercition. Pour ce faire, les bourgmestres, les chefs des quartiers et les chefs des rues vont devoir suivre une formation d’officiers de Police judiciaire afin de leur permettre d’appréhender et verbaliser, dans le cadre d’un pouvoir limité, leurs administrés qui ne se conformeront pas à la loi.

Olitho KAHUNGU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here