ActualitésPolitiqueSociété

Décès d’Henri-Thomas Lokondo: la classe politique salue un homme «engagé et brillant»

Certains hommes politiques RD-congolais qui se sont exprimés sur Twitter après le décès du député national Henri-Thomas Lokondo, saluent un homme «engagé et brillant». Ceux qui ont travaillé avec lui, notamment les députés nationaux et sénateurs regrettent le départ d’un expert chevronné en matières parlementaires. «Radio Okapi» recense quelques commentaires des acteurs politiques. «La République est en deuil avec la disparition de Henri-Thomas Lokondo. La liberté a perdu un grand défenseur, l’Assemblée nationale, un de ses meilleurs représentants, notre démocratie, une de ses voix intelligentes. Le G13 perd un de ses artisans, force de proposition et travailleur acharné. Paix à son âme», regrette le député national Delly Sesanga.

La présidente honoraire de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda affirme qu’elle a perdu un ainé et la Nation, un digne fils: «J’ai appris avec tristesse le décès de mon aîné, l’honorable Henri-Thomas Lokondo. Un esprit brillant, à l’expertise avérée. Nous regrettons le départ d’un homme d’État et d’un digne fils de la Nation. Repose en paix Doyen».

La RD-Congo perd un tout grand parlementaire qui savait s’engager et défendre avec force conviction ses positions, rappelle Moise Katumbi. «Sa voix qui résonnait dans l’hémicycle va nous manquer. Condoléances à sa famille. Paix à son âme», ajoute le président d’Ensemble. Pour Jean-Pierre Bemba, il dit être affecté par le décès d’un frère. Il affirme qu’il garde du député Henry-Thomas Lokondo le souvenir d’un homme bienveillant, visionnaire, engagé et déterminé de voir la RD-Congo prospérer à tous égards.

«Il s’appelait Henry Thomas Lokondo, il était bon et merveilleux, intelligent et fort. Nous aurons le temps de lui rendre hommage», regrette Claudel-André Lubaya. Patrick Muyaya pleure: «le papa, le collègue, l’ami, le mentor». Et d’ajouter: «Tous les mots du monde, toutes les larmes du monde ne suffiront pas. Infinie tristesse».

Avec Radio Okapi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer