ActualitésDossier à la UneEcofinNation

Daudet Laya, l’homme providence pour la SCTP nouvelle

Depuis le 18 mars de l’année en cours, la Société commerciale des transports et ports -SCTP- a une nouvelle équipe dirigeante. Daudet Laya Sinsu a été désigné par arrêté ministériel en qualité de Directeur général ad intérim. Il est secondé par Eugène Molisho Asumani comme Directeur général adjoint ad intérim. Pour des observateurs, cette fois, le bon profil a été trouvé pour prendre les rênes de l’ex-ONATRA. Car, révèlent-ils, la totalité des mises en place effectuées au sein de cet établissement public n’a jamais respecté l’exigence de profil en ce qui concerne les entreprises à caractère hautement technique comme l’ex OTRACO. Le DG a.i Daudet Laya passe, aux yeux des agents de cette entreprise, comme un technocrate pétri d’atouts pour redresser la SCTP et la faire rayonner. Il a le profil voulu au regard de son cursus dans le domaine des transports.

Par le passé, la Société commerciale des transports et ports -SCTP- a été placée entre les mains des mercenaires ramassés à la pelle à l’extérieur de celle-ci et ne maitrisant rien du fonctionnement de cette entreprise hautement technique. Par conséquent, ces différents mercenaires, incapables d’apporter des réponses techniques et idoines aux problèmes rencontrés par l’établissement, versent dans la prédation des deniers de l’entreprise, au détriment des travailleurs.

Mais ce n’est plus le cas. Selon des observateurs, cette fois, le gouvernement vient de se ressaisir et de placer à la tête de la SCTP, un homme dont le profil rassure agents et cadres, en attendant que les effets de la nouvelle gestion ne se fassent sentir pour le bonheur de tous.

Le parcours élogieux de Daudet Laya

Pour ceux qui ne savent pas, le nouveau patron de l’ex-ONATRA a suivi un cursus scolaire normal et régulier. De 1969 à 1975: Ecole primaire de Mana Nsamu/Bangu/Kongo Central; de 1976 à 1982: Etudes secondaires à l’Institut Tumba Kunda dia Zayi/Province du Kongo Central -Humanités scientifiques, Option Math Physique. De 1983 à 1987, il obtient son diplôme de licence en Sciences économiques appliquées, option Gestion financière à l’Université de Kinshasa.Concernant l’expérience professionnelle, depuis le 22 août 1988, l’actuel DG a.i de la SCTP est engagé à la SCTP au grade de chef de Division principal. Du 01 octobre 1990 au 30 juin 1991, il effectue un stage de perfectionnement en Exploitation ferroviaire à l’Ecole supérieure africaine des Cadres du chemin de Fer -ESSACC- à Brazzaville en République du Congo. Du 13 décembre 1992 au 14 décembre 1994, Daudet Laya Sinsu est chef de service Poste de commandement à l’inspection au sein de la Direction du transport, département des chemins de Fer. Du 15 décembre 1994 au 31 mars 1996, il passe chef de service Recettes à l’inspection de Gestion administrative/Direction du transport, Département des chemins de Fer. De 1996 à juin 2000, le nouveau boss de la SCTP preste comme inspecteur de Gestion administrative au sein de la Direction du transport sous le Département des chemins de Fer. De 2000 à octobre 2003, il est inspecteur administratif et financier à la Délégation des chemins de fer Matadi au Département des chemins de fer. De 2003 à septembre 2008, il est nommé inspecteur Contrôle des recettes à la Direction administrative et financière au Département des ports maritimes.

De 2008 à décembre 2012, il prend la fonction d’inspecteur commercial à la Direction commerciale et de marketing. De 2012 à décembre 2014, il est sous- Directeur commercial et de marketing à la Direction commerciale et de marketing. De 2014 au 06 octobre 2016, il passe Directeur des études et contrôle financier au Département financier. Du 07 octobre 2016 au 02 décembre 2016, la consécration commence. Il passe Directeur intérimaire du Département financier. Du 03 décembre 2016 au 14 novembre 2017, il est Directeur des études et contrôle financier au Département financier. Du 15 novembre 2017 à ce jour, Daudet Laya Sinsu assure la fonction de Directeur coordonnateur de l’axe Boma et Bas-Fleuve. Au regard de son parcours, le DG a.i Daudet Laya est visiblement rodé dans la manipulation des chiffres et du flux financier de la SCTP. Il saura apporter la différence que ses prédécesseurs n’ont pas su offrir.

Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer