Actualités

Covid-19: Fatshi rend visite aux malades

Après avoir assisté à la sortie de 16 malades guéris du Covid-19 à la Clinique Ngaliema, le Président de la République Tshisekedi a inauguré, au Centre médical de Kinshasa -CMK-, un pavillon d’une capacité de 60 lits, dédié aux malades du Covid-19

Des interpellations ici et là, des cris de détresse de part et d’autres, les appels au secours des malades hospitalisés ont eu un écho auprès du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Bien entendu, préoccupé par la situation des RD-Congolais atteints de Coronavirus, le Chef de l’Etat a sillonné, jeudi 7 avril 2020, dans certains hôpitaux de la ville de Kinshasa où sont internés les malades atteints du Covid-19.

A la Clinique Ngaliema,  première  étape  de cette visite, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, accompagné de son épouse Denise Nyakeru, a obtenu des plus amples explications sur la prise en charge des malades dans ce centre auprès de Dr Kongo, le médecin Directeur. Devant le pavillon 6, réservé aux patients atteints de cette pandémie, le couple présidentiel a assisté à la sortie de 16 malades guéris du Covid-19. «Ils vont s’ajouter à d’autres patients guéris de cette pandémie», a annoncé la presse présidentielle. Puis: «Premier centre hospitalier à avoir accueilli les malades du Covid-19, la Clinique Ngaliema a accueilli 113 patients». C’est ainsi qu’en présence du ministre de la Santé publique, Dr Eteni Longondo, le personnel médical a transmis la gratitude au Chef de l’Etat pour son implication personnelle, le suivi régulier et le décaissement des fonds en vue d’une prise en charge efficiente des malades.

Une dizaine de malades guéris du Covid-19 libérée

Arrivé au Centre médical de Kinshasa -CMK-, le Président Tshisekedi a inauguré un pavillon dédié aux malades du Covid-19. «Avec une capacité de 60 lits, ce pavillon offre des conditions idoines pour une prise en charge efficiente», a-t-on constaté. Poursuivant sa tournée, Fatshi s’est rendu à l’Hôpital du Cinquantenaire. Ici, le Chef de l’Etat a visité les malades internés dans ce centre. Il s’est observé que plusieurs d’entr’eux présentent des signes encourageants mais attendent la confirmation de leur état sérologique par l’Institut national de recherche biomédicale -INRB- avant leur sortie. Étant informé de cette situation par les malades eux-mêmes, le Président de la République a promu de tout mettre en œuvre afin que l’INRB augmente sa capacité d’action.  Une bonne nouvelle, une dizaine de malades guéris du Covid-19 a été libérée de cette formation hospitalière.

Le remède malgache contre le Covid organics déjà à Kinshasa

Le Chef de l’Etat a passé près d’une heure à l’INRB, le laboratoire national de santé publique. Guidé par le Dr. Jean-Jacques Muyembe Tamfum, directeur de l’INRB et coordinateur de la riposte contre le Covid-19, le Président de la République Tshisekedi a été informé du mode de fonctionnement de ce laboratoire et des défis auxquels il est confronté. Très convaincu par ce qu’il a vu, le Président de la République a dit ne pas «lésiner sur les moyens afin de permettre à l’INRB d’avoir des moyens de fonctionnement suffisants». C’est ainsi qu’il y a remis un lot de produits Covid organics, don du Madagascar à la RD-Congo. De l’Ouest, le Chef de l’Etat s’est rendu à l’Est de Kinshasa. Ici, il a visité l’Hôpital de l’amitié sino-congolaise. Sur place, le Président de la République a été également informé par le staff médical de la bonne évolution des patients y internés, soulignant que de manière globale, on est sur une bonne perspective. Depuis le 1er cas déclaré le 10 mars en RD-Congo et plus particulièrement à Kinshasa, épicentre du Covid-19, le pays enregistre à ce jour 793 cas dont 35 décès. De retour de cette visite, le Président de la République s’est rendu compte de l’évolution des travaux des sauts-de-mouton à De bonhomme et au Rond-point Mandela. Malgré le déconditionnement, sur tous les sites, les travaux évoluent.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer