Actualités

Consultations: CODIPA 13 veut être reçu par Félix Tshisekedi

Le Collectif de disciples des treize parlementaires -CODIPA 13- exprime son besoin d’être reçu par le Président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo dans le cadre des consultations nationales débutées depuis lundi 02 novembre au Palais de la Nation, dans la commune de la Gombe. Jean Pierre Kahutu Ndelu et Crispin Ka Kwaka Katombe l’ont fait savoir à la faveur d’une conférence de presse qu’ils ont animée vendredi 06 novembre à Kinshasa, avec comme thème: «UDPS, origines lointaines d’un parti historique avant et après 1982».

Les membres de CODIPA 13 souhaitent échanger avec Félix Tshisekedi non seulement pour lui expliquer l’histoire du début de l’UDPS, mais aussi pour lui proposer des stratégies devant lui permettre de conserver le pouvoir au terme des échéances électorales de 2023. «Nous poursuivons l’union parce que nous devons conserver le pouvoir, nous devons aller aux échéances de 2023 tout en étant unis autour du Président de la République. Notre souci étant celui de voir l’UDPS écrire une histoire exacte qui va être une référence à travers le monde, à travers nos jeunes étudiants et d’autres pays qui viendront s’inspirer. Nous n’avons pas attendu les consultations, nous avions le projet depuis le 20 septembre. Et puisqu’il y a coïncidence des événements, nous demandons au Chef de l’Etat de nous recevoir parce que nous avons l’histoire du début de l’UDPS», a fait savoir Jean Pierre Kahutu.

Par ailleurs, ce collectif exige une reconnaissance à l’endroit des compagnons d’Etienne Tshisekedi qui sont encore vivants. Pour d’autres déjà morts, CODIPA 13 demande qu’on étende cette considération à leurs enfants. «Nous voulons aussi arriver à l’union sacré au sein de l’UDPS. Nous demandons la reconnaissance des co-fondateurs de l’UDPS vivants pour avoir combattu pour la liberté des RD-Congolais. Pour cela, nous sollicitons l’implication du Président de la République», a-t-il plaidé. Cette conférence de presse à laquelle ont aussi pris part certains témoins oculaires de l’histoire de l’UDPS, notamment François Lusangangele et Mudiayi, a été sanctionnée par un certain nombre de recommandations.

Parmi lesquels, la nécessité de rassembler tous les écrits sur l’UDPS et sur feu Etienne Thsisekedi wa Mulumba; recréer l’esprit d’union comme c’était la conviction ultime des 13 parlementaires, en commençant par la conjugaison d’efforts pour le retour de tous ceux qui sont partis du parti, quel que soit le motif. Le CODIPA 13 recommande aussi, à l’instar de la maison civile, que Maman Marthe Kasalu, mère biologique du Président de la République, soit chargée de la gestion de la maison devant s’occuper de la situation de toutes les victimes du changement.

OK

Articles similaires

Fermer
Fermer