ActualitésDossier à la UneSociété

RDC: La brave Zaina Hakinzika a juré de lutter contre la pauvreté en milieu rural dans sa chère province, le Nord-Kivu

Ayant son siège dans la ville de Goma, la Coopérative à vocation agropastorale Tuungana -CAPT- a l’ambitieuse vision de «promouvoir l’éducation sociale, encourager l’entreprenariat et la résilience des populations en milieu rural». Son initiatrice et présidente du Conseil d’administration Zaina Hakinzika, administratrice des sociétés et ancienne assistante des ministres, assure vouloir «combattre la pauvreté jusque dans ses derniers retranchements».

Créée en 2014, cette ASBL a réalisé des projets avec impacts dans différents domaines. À son actif: la construction du centre d’apprentissage pour jeunes filles à Masisi où 720 femmes sont formées annuellement, l’encadrement et la prise en charge, depuis avril 2018, des 304 enfants souffrant de malnutrition aigüe et chronique à Masisi, la distribution des semences améliorées à la population vulnérable de Masisi et Rutshuru, la construction de 24 bornes fontaines à Shasha et Kabase, le paiement des frais scolaires et distribution des kits scolaires pour 570 élèves de Masisi depuis septembre 2014, la multiplication des semences améliorées des pommes de terre et, last but not least, la construction green-house. Des hauts faits d’armes pour la guerrière Zaina dont la Coopérative œuvre au quotidien pour entre autres améliorer l’accès des populations à l’eau, l’assainissement et la promotion d’hygiène; aider les agriculteurs et éleveurs à s’organiser autour des filières porteuses; capitaliser les activités agro-pastorales par la mise à disposition des semences et des embryons améliorés; consolider la cohabitation pacifique et cohésion sociale par des activités qui contribuent à renforcer la résilience.

La Coopérative travaille aussi dans la mobilisation des ressources pour la prise en charge des victimes des violences basées sur les genres et pour la protection contre l’exploitation et les abus sexuels, offrir un cadre de soutien à la scolarisation et d’apprentissage à un métier aux jeunes filles issues des familles les plus pauvres et/ou vulnérables, etc.

LOI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer