Actualités

Après le triomphe de Kalemie, Marie Olive Lembe Kabila à Goma

C’est à bord de l’Air Bus A 320, de la Compagnie africaine d’aviation que Marie Olive Lembe Kabila a quitté la ville portuaire de Kalemie -Albertville-, après le triomphe des festivités de la Journée internationale de la Femme. Du Stade Joseph Kabila où l’ex first lady a réuni plus de 20.000 femmes, en passant par le repas offert à plus de 2000 personnes et la formation sur le micro crédit et enfin la pose de la première pierre de la Construction du Complexe Scolaire Umoja wetu Katanika, celle dont les kalemiennes appellent affectueusement ” Ina Banza“, la Reine mère, est allée à la conquête de la ville montagnarde ce vendredi 11 mars.

Déjà à l’aéroport international de Goma, c’était la liesse populaire.
Partout où l’épouse du Sénateur Joseph Kabila Kabange pose ses pieds, la mobilisation est spontanée. Cela traduit tout simplement l’affection que les millions de Congolaises et Congolais portent envers elle. Simple, humble, courtoise , toutes ces qualités font de Marie Olive Lembe Kabila une figure emblématique non seulement de la République Démocratique du Congo, mais de l’Afrique.

À Goma, la matriarche est venue inspecter les travaux de construction de l’une des plus grandes Cathédrales d’Afrique. Sa croyance et dévotion en l’Eglise Catholique, Marie Olive Lembe Kabila ne peuvent qu’offrir cette merveille à la population de la ville aux Gomatraciens mais aussi à Dieu le père.

Il faut rappeler qu’à part cette cathédrale, Marie-Olive Lembe Kabila participe également à la construction de la paroisse Notre Dame de Guadeloupe de Lubumbashi; de l’église Protestante de la 33ieme Communauté de Kaziba; de l’église catholique de Mugogo dans le Sud Kivu, dont les travaux furent suspendus faute des moyens financiers.

C’est à 11h05 minutes, que Mama wa rohoo a atterri à l’aéroport international de Goma. Spontanément, elle a été accompagnée le long de la route jusqu’à sa résidence par les klaxons des motocyclistes. Un accueil inattendu à la première femme paysanne qui retrouve la ville de Goma, dont la dernière visite remonte après l’éruption volcanique, alors venue réconforter les familles sinistrées.
À l’occasion, elle avait offert 100 hectares de sa concession aux sinistrés pour y ériger une nouvelle ville. Il se pourrait que sa présence dans cette ville montagnard s’inscrive dans ce cadre d’inspecter l’évolution de ce projet.

Mine de rien, l’épouse du Sénateur Joseph Kabila Kabange pose des actes à impact non négligeable. Tel mari, telle épouse. Ils ne promettent jamais sans réaliser. Tenant compte du respect envers la société humaine, la parole est sacrée et doit être honorée.

Depuis Goma, dans le Nord Kivu

Pius Romain Rolland
Correspondance particulière

Articles similaires

Fermer
Fermer