Affaire 200 millions: ACAJ dédouane Ventora, elle confirme après enquête qu’il n’y a pas eu de blanchiment d’argent!

0

Ça doit être l’épilogue. Après des enquêtes, ACAJ, l’ONG à l’origine de l’alerte sur le litige de 200 millions entre la Gécamines et Ventora, fait une courbe rentrante et dédouane les sociétés et les personnalités faussement accusées par elle. Dans un communiqué rendu public ce jour, ACAJ confirme que Ventora a fait un prêt à Gécamines en bonne et toutes les preuves sont démontrées. Honnêteté intellectuelle oblige, Georges Kapiamba, le patron de l’ONG qui laisse des plumes dans cette affaire, se dédit en confirmation qu’il n’y a pas de blanchiment d’argent dans le prêt de 128 millions d’euros à la Gécamines. En toute logique Gécamines devra rembourser le prêt pour honorer ses engagements. Ayant commencé par Kapiamba, ce dossier doit pouvoir se terminer avec la même personne qui avec son communiqué de presse donne dès éléments à la justice pour dire le bon droit. C’est cela aussi l’état de droit. Réagissant à chaud, certains observateurs conseillent «à Kapiamba de bien confronter ses sources d’informations et d’écouter préalablement toutes les versions pour éviter de jeter l’honneur des gens en pâture gratuitement».

KISUNGU KAS