ActualitésDossier à la UnePolitique

RDC : L’AFDC-A soutient la démarche du G13

Le regroupement politique non aligné s’inscrit dans la logique du groupe de 13 personnalités pour un consensus autour des réformes électorales. Les émissaires de Bahati Lukwebo, seul interlocuteur de l’AFDC-A, ont apporté leurs contributions

Le groupe de 13 continue à prêcher son évangile aux institutions et parties prenantes au processus électoral. Mardi 25 août 2020, c’était au tour de l’Alliance des forces démocratiques du Congo -AFDC-, regroupement du sénateur Modeste Bahati Lukwebo, d’être mise au parfum de la démarche de ces personnalités politiques et de la Société civile. Regroupement politique non aligné, l’AFDC-A demeure une force politique significative du pays, en dépit de son départ du Front commun pour le Congo -FCC.

«Une forte délégation de l’AFDC est venue à la rencontre du G13 pour échanger sur notre initiative pour le consensus autour des réformes électorales. Il est important que nous puissions corriger les erreurs du passé pour obtenir de meilleures élections en 2023», a rapporté, dans un tweet, Patrick Muyaya, un des 13.

L’AFDC-A ne s’est pas présentée mains vides devant les 13. Elle leur a apporté différentes propositions, tirées de son récent plaidoyer proposé pour la paix, la sécurité, la stabilité, la bonne gouvernance politique économique et sociale. Le regroupement politique cher à Bahati a notamment mis l’accent sur la réforme de la Commission électorale nationale indépendante -CENI.

Emu par la pertinence des observations et propositions de l’AFDC-A, le Professeur Jacques Djoli a loué ce mémorandum. L’ancien vice-président de la CENI a reconnu en le sénateur Bahati, le seul interlocuteur attitré de l’AFDC A. «Le peuple sait qui est Modeste Bahati Lukwebo. Il compte parmi les personnalités qui n’ont pas besoin d’une reconnaissance de la part du ministère de l’Intérieur ou de tout autre structure. Nul n’ignore qu’il est le chef de l’AFDC-A. Nous vivons tous dans ce pays nous savons ce qui se passe», a-t-il déclaré devant la presse au terme de la séance de travail.

A ces échanges, la délégation de l’AFDC-A a été conduite par le Prof. Placide Mutabunga, président national ai de l’AFDC-A, et était composée essentiellement des présidents des partis et personnalités politiques membres de la Conférence des présidents de l’AFDC-A ainsi que des quelques députés nationaux et hauts cadres de l’AFDC-A.

Christian BUTSILA

Articles similaires

Fermer
Fermer