ActualitésPolitiqueSociété

ABG: plus de 1000 jeunes du REJEKOK dans les bras de Jonathan Bialosuka

L’Alliance pour la bonne gouvernance -ABG- continue de se confirmer comme un parti de masse et surtout de la jeunesse. En témoigne bien le nombre d’adhérents qui se bousculent au portillon de cette formation politique membre de l’Union sacrée de la nation et dont Jonathan Bialosuka Wata est l’autorité morale.

Pour la seule journée du samedi 23 octobre 2021, l’ABG a enregistré l’adhésion de plus des 1000 jeunes kinois originaires de la province du Kwango. Un record pour cette formation politique qui ne cesse de confirmer son encrage dans l’espace de l’ancienne province de Léopoldville et dans le reste de la RD-Congo. 2023 annonce déjà une moisson abondante en termes des élus au niveau de l’ABG au regard des masses qui se bousculent au portillon de ce parti. Vertébré et homme de terrain, Jonathan Bialosuka qui a compris les conseils des sages qui disent que «Celui qui veut aller loin ménage sa monture», a fait sienne cette pensée en vue de ratisser large en 2023.

Après le rappel des troupes dans le Kwilu, Kwango et bientôt dans la Grande Orientale, Jonathan Bialosuka vient d’obtenir le samedi 23 octobre 2021 l’adhésion massive de plus d’un millier de jeunes kinois originaires du Kwango. Les jeunes du Regroupement des jeunes kinois originaires du Kwango -REJEKOK-, affichent leur détermination et engagement à accompagner leur leader dans sa lutte politique de reprendre la suprématie démographique et sociologique du Kwango dans la ville de Kinshasa.

Comblé de joie, celui que toute la jeunesse appelle affectueusement ya «Wata» n’a pas caché sa satisfaction de voir ces nouvelles énergies embarquer volontairement en bloc compact dans l’ABG. «La grande force de  ce parti est dans la jeunesse. L’ABG est un jeune parti des jeunes qui a de l’avenir. Je suis fier de voir des jeunes leaders du Kwango dont je suis moi-même l’émanation, adhérer en milliers à mon combat. Je suis vraiment comblé de joie. Mon seul message à toutes ces forces politiques est défendre leur identité, de prendre conscience de la Kwangolité pour ne pas rester à la traîne des autres», a souligné Jonathan Bialosuka. Et de conclure: «l’ABG vient sans doute d’obtenir une grosse bouffée d’oxygène à travers cette adhésion massive».

Pour sa part, le coordonnateur national du REJEKOK, Serge Ilowado, a fait savoir que l’adhésion des membres de sa structure dans l’ABG ne mettra pas en mal son fonctionnement. «J’invite d’ailleurs tous les membres du REJEKOK à une mobilisation générale en perspective des élections à venir», a-t-il lancé.

Le REJEKOK est un réseau dynamique des jeunes originaires du Kwango qui défendent les valeurs qui font leur identité kwangolaise et leur province d’origine. Convaincu par les œuvres que ne cesse de réaliser l’ancien ministre de la Pêche et élevage, Jonathan Bialosuka, pour le développement et l’unité du Kwango, ce mouvement associatif estime avoir trouvé un partenaire idéal pour porter haut l’étendard du Kwango et impacter positivement sur le soutien à apporter au Président de la République et à la bonne marche du pays. L’ABG est un véritable parti de masse qui enregistre quotidiennement des adhérents.

Dorian KISIMBA 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page