Actualités

Deuxième force du FCC, le regroupement AAB reste fidèle à sa famille politique et loyal à Kabila

Dans une déclaration signée par 19 sur 27 élus, AAB désavoue la démarche de quelques députés de sa plateforme reçus par Félix Tshisekedi, et dit n’avoir mandaté personne à l’Union sacrée…

Le regroupement politique « Action alternative pour le bien-être et le changement » -AAB- donne de la voix, à la suite de la réception de quelques députés de son regroupement par le Président de la République Félix Tshisekedi dans le cadre de l’Union sacrée.

Dans sa déclaration politique ayant sanctionné la réunion du lundi 04 janvier dernier autour des présidents des partis politiques de ce regroupement, AAB dit réaffirmer son appartenance au Front commun pour le Congo -FCC- et sa loyauté à son autorité morale, le sénateur Joseph Kabila Kabange.

N’ayant mandaté personne pour parler au nom du regroupement, le collège des présidents des partis politiques de l’AAB désavoue la déclaration de quelques députés de sa plateforme qui ont été reçus par Félix Tshisekedi, et dit n’avoir mandaté personne à l’Union sacrée. « AAB est une organisation bien structurée. Seul son président, sur mandat de la conférence des présidents, l’engage devant les organes étatiques et devant les tiers », lit-on dans cette déclaration politique.

19 députés nationaux sur les 27 que compte ce regroupement politique ont pris une part active à la réunion du 04 janvier 2021 organisée à Kinshasa par le collège des présidents des partis politiques du regroupement AAB.

OK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer