Etranger

La justice sud-africaine ordonne à Jacob Zuma de rembourser 7,5 millions d’euros

Le verdict est tombé jeudi 31 mars. La Cour constitutionnelle a ordonné au Président sud-africain de rembourser une partie de l’argent déboursé pour sa résidence privée, soit 7,5 millions d’euros. Au total quinze millions d’euros d’argent public avaient été utilisés pour rénover la propriété de Nkandla, une résidence privée du Président Zuma.
La sentence tant attendue est bel et bien tombée. Ce jeudi matin, en Afrique du Sud, le juge Mogoeng Mogoeng, président de la Cour constitutionnelle, a prononcé son verdict. Il a ordonné au Chef de l’Etat Jacob Zuma de rembourser un pourcentage «raisonnable»HYPERLINK “http://www.rfi.fr/afrique/20160203-affaire-nkandla-jacob-zuma-rembourser-argent-public-afrique-sud” des coûts de rénovation de sa propriété de Nkandla. Selon AFP, le juge a estimé qu’en refusant d’obtempérer aux ordres de la médiatrice de la République et de rembourser, le Chef de l’Etat a «failli à ses devoirs de défendre et de faire respecter la Constitution». En d’autres termes, il a violé la Constitution. A la sortie de l’audience à la Cour constitutionnelle, le principal parti d’Opposition, l’Alliance démocratique a annoncé qu’il lançait une procédure de destitution du Chef de l’Etat sud-africain. Aussi un deuxième parti d’Opposition, les combattants pour la liberté économique -EFF- de Julius Malema, qui est à l’origine de cette plainte, a appelé les Sud-Africains à descendre dans la rue pour demander la destitution de Jacob Zuma. De son côté, la présidence de la République sud-africaine a publié un communiqué indiquant que le Chef de l’Etat avait pris note de ce verdict et allait l’étudier. Son parti l’ANC a annoncé une réunion de son comité exécutif dans la journée du jeudi pour étudier également le verdict. Une chose est sûre, l’ANC soutient coûte que coûte le Président Zuma depuis des années. Ce verdict est prononcé alors que des élections locales auront lieu dans quelques mois en Afrique du Sud. Le Président Jacob Zuma a 45 jours pour rembourser la somme décidée par le juge.
Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer