Etranger

En Centrafrique, Karim Meckassoua élu président de l’Assemblée nationale

L’ancien ministre centrafricain Karim Meckassoua a été élu vendredi à la présidence de l’Assemblée nationale avec 65 voix sur 127. Lors de l’élection du président de l’Assemblée nationale, vendredi 6 mai, le député du 3ème arrondissement de Bangui a recueilli 65 voix sur 127 votants. Il est parti loin devant Anicet-Georges Dologuélé -24 voix- et Martin Ziguélé -14 voix-, tous deux candidats à la présidentielle. Guy Symphorien Mapenzi et Béatrice Epaye, députée de Markounda, recueillent 8 voix, Bertin Béa -secrétaire général du KNK, le parti de François Bozizé- 5. Un temps candidat, Thierry Vackat, député de Mongoumba, s’est retiré de la course et a appelé à voter pour Meckassoua. Karim Meckassoua fut ministre de François Bozizé pendant six ans et à cinq portefeuilles différents, après avoir dirigé le cabinet de Jean-Paul Ngoupandé, éphémère chef du gouvernement d’Ange-Félix Patassé. Candidat à l’élection présidentielle du 27 décembre, il avait récolté 3,21 % des suffrages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer