Sports

La RD-Congo trébuche devant le Kenya

Mardi 4 octobre 2016, les Léopards de la RD-Congo ont courbé l’échine devant les Harambe stars du Kenya en match amical international. 1-0, c’est le résultat du match au terme de la rencontre.
Au stade des Martyrs, les Léopards trébuchent avant leur entrée en lice en éliminatoires de la Coupe du monde 2018 face à la Libye, le samedi 8 octobre prochain.
En prévision de la première journée des éliminatoires du Mondial 2018, les Léopards se frottaient aux Harambé stars du Kenya en amical, mardi 4 octobre 2016.
Au terme du temps réglementaire, les Harambé stars ont volé la victoire aux Léopards, qui évoluaient sur leur sol, sur la plus petite des marques. Le but kenyan a été inscrit à la 61ème minute de jeu par l’entremise d’Osaba Michael qui a hérité d’un ballon renvoyé par le montant droit de la cage des locaux après un excellent travail offensif d’un de ses coéquipiers sur le flanc.
Touchés dans leur moi-profond, les Léopards ont multiplié des assauts mais buteront sur une défense kenyane compacte et inébranlable.
En première mi-temps, les RD-congolais ont timidement dominé la rencontre s’offrant des quelques actions de but sans toutefois violer les cages de leurs adversaires. Mubele s’est illustré en premier à la 10ème minute mais verra sa frappe s’envoler dans les firmaments du stade des Martyrs.
Botaka, Bolingi emboiteront les pas à Mubele et ne trouveront pas le cadre. 0 but partout à la mi-temps. De retour du jus, les Léopards poursuivront sur la même lancée enchaînant des actions chaudes.
Servi en profondeur par Maghoma, Mubele décroche et lâche une frappe qui va mourir sur le petit filet. Lukebadio qui enfilait pour la première fois la tunique des Léopards, verra sa frappe repousser par la barre transversale.
Des Léopards en route pour affronter la Libye
En amical, les Léopards ont perdu mais gardent intactes leurs chances pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Ils accorderont leur hospitalité à la Libye ce samedi 8 octobre dans l’antre des Martyrs de Kinshasa.
Bien que certains cadres de la sélection ont déjà foulé le sol RD-congolais pour prendre part à la rencontre face au Kenya, certains, en ce moment, étaient en route. Notamment, Cédric Bakambu et Dieumerci Mbokani qui signe son grand retour après s’être brouillé avec le président de la Fédération congolaise de football -FECOFA-, Constant Omari.
Le nouvel attaquant de Hull city a, dans une déclaration faite à la presse, confirmé son retour en sélection. Il a également remercié tous ceux qui l’ont soutenu «pendant ce moment de crise» tout en présentant des excuses à tout le peuple RD-congolais pour avoir blessé leurs cœurs.
La convalescence finie, Bakambu a renoué avec le gazon et a obtenu autorisation de son club pour participer à la rencontre face à la Libye. Les deux attaquants RD-congolais devraient atterrir à N’Djili dans la soirée du mardi 4 octobre.
Convoqués, certains cadres de la sélection nationale ont déclaré forfait pour raison de blessure. Youssouf Mulumbu, le capitaine, a signifié sur compte twitter que son club, Norwich, l’a laissé au repos pour se faire soigner pendant la semaine suite à une fatigue ressentie au niveau du pied.
«Je suis donc dans l’obligation de déclarer forfait, mais de tout cœur avec mes coéquipiers», a-t-il annoncé. Après une prolongée, Cédric Mabwati ne retrouvera pas la sélection à cause d’une contraction musculaire. Egalement blessé, Britt Assombalanga ne pourra honorer sa première sélection chez les Léopards.
Par ailleurs, Benik Afobe est annoncé à Kinshasa pour la finalisation de son dossier afin de recouvrer la nationalité RD-congolaise footballistiquement. Aussi annoncé à Kinshasa, Steven Nzonzi n’effectuera pas, selon certaines sources, le déplacement de la capitale RD-congolaise après les rumeurs l’ayant envoyé en sélection française.
Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer