Sports

Mondial 2022: les Léopards devant leur destin

Au mois de novembre 2021, les dix sélections devant disputer, en mars 2022, la phase ultime des éliminatoires du Mondial 2022, seront connues. A ce stade, les Léopards de la RD-Congo sont loin d’être en ballotage favorable pour faire partie de ces 10 sélections africaines. En deux sorties, les Fauves n’ont amassé que deux points après des nuls respectivement enregistrés face à la Tanzanie et au Bénin.

Le jeudi 7 octobre 2021 et le dimanche 10 du même mois, en marge de la 3ème et 4ème journée des éliminatoires, les coéquipiers de Dieumerci Mbokani ont l’opportunité de se relancer et de grimper au classement du groupe J, dominé, à l’heure actuelle, par les Taifas Stars de la Tanzanie et les Ecureuils du Bénin, leaders en ex-aequo avec 4 points.

Les Léopards sont devant leur destin. Ils ont entre leur main le rêve, longtemps caressé par tout un peuple, de participer à nouveau à la messe mondiale du sport roi. Pour donner corps à ce rêve, les poulains de Hector Cùper ont tout intérêt de bien négocier la double confrontation face aux Baréas du Madagascar le jeudi 7 octobre 2021 à Kinshasa et trois jours plus tard à Antananarivo. Pendant ce temps, la Tanzanie et le Bénin seront en train de livrer une double bataille pour prendre la tête du groupe J.

Probablement traumatisés pour avoir loupé le ticket qualificatif à la CAN Cameroun 2022 et en phase d’adaptation à la suite de l’avènement d’un nouveau staff technique, les Bakambu, Mbokani et Mbemba se doivent de se ressaisir et d’offrir enfin 3 précieux points au Onze national, qui reste sur une série de 4 matchs consécutifs sans victoire et 7 sorties sans marquer plus d’un but. Ils seront face un adversaire abordable, les Malgaches, qui traversent une période bien éloignée des fastes de la CAN Egypte 2019. Cette année-là, les Baréas avaient expulsé de la fête continentale les Léopards, battus après tirs aux buts. Bien avant la CAN 2019, les RD-Congolais avaient battu, à l’aller comme au retour, les Malgaches: 2-1 à Kinshasa et 6-1 à Antananarivo.

Tisserand, Kakuta et Elia absents

Alors que la tâche s’annonce laborieuse pour Cùper, le technicien argentin va devoir composer avec quelques absences de taille. Marcel Tisserand, Meschack Elia, Gaël Kakuta, Yannick Bolasie, Vital N’simba et Chris Mavinga ne vont pas rejoindre la tanière en marge de la double confrontation entre RD-Congo et Madagascar. Capitaine des Léopards, Marcel Tisserand a rejoint l’infirmerie depuis le dimanche 12 septembre, après la blessure contractée à la 22ème minute lors de la rencontre entre Fenerbahçe et Sivaspor.

Gaël Kakuta va une fois de plus manquer au rendez-vous de la sélection nationale. Un des joueurs les plus remuants de la Ligue 1 française cette saison, Kakuta s’est également blessé la semaine dernière lors du match opposant son club, RC Lens, au Stade Brestois.

Pour combler le vide laissé par le dernier lauréat du prix «Marc-Vivien Foé», Hector Cuper a fait appel à Joël Ngandu Kayamba, milieu de terrain de Viktoria Plzen en République Tchèque.

L’ailier de Young Boys de Berne, Meschack Elia Lina a, une fois de plus, décliné l’invitation de la sélection nationale. Selon Léopard Leader Foot, le joueur RD-Congolais a dit être «toujours dans l’attente de la décision du Tribunal arbitral du sport, vis-à-vis de sa situation», mieux du litige qui l’oppose au TP Mazembe, son ancien club.

Triomphe EFONGE

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page