Sports

Mazembe et V. Club sûres de se qualifier en finale

Une joie perturbée des joueurs du TP Mazembe, sacré champion de la D1 Vodacom
Une joie perturbée des joueurs du TP Mazembe, sacré champion de la D1 Vodacom
Alors que les sceptiques se laissent emporter par le pessimisme, les deux représentants RD-congolais en Ligue de champions de la CAF, croient dur comme fer en leur qualification en finale. Ce week-end, Mazembe et V. Club jouent leurs demi-finales retour de la CAF-C1. Dans son temple de Kamalondo, Mazembe accueillera dimanche 28 septembre l’Entente Sétif de l’Algérie. Et l’AS V. Club jouera à Sfax contre le Cercle sportif Sfaxien. Malgré les résultats très serrés de la manche aller, les deux formations RD-congolaises sont optimistes.
Ils ne rêvent que de la finale. Battu 2-1 par Sétif à la manche aller, Mazembe espère prendre sa revanche sur le club algérien. Une victoire de 1-0, lui suffit pour accéder à la finale. V. Club qui s’est imposé, 2-1, devant le CS Sfaxien en demi-finales aller, se voit également en finale. Le club kinois s’attend à marquer de buts soit obtenir un nul pour avoir son ticket. Bien que la tâche ne soit pas facile, de part et d’autre, les deux coachs sont confiants. Florent Ibenge et Patrice Carteron tiennent à amener leurs formations en finale.
Les matches retour de demi-finales de la Ligue de champions de la CAF s’annoncent très décisifs pour les clubs RD-congolais. Une qualification à la finale, c’est ce dont rêve les deux représentants RD-congolais en CAF-C1. Ce week-end, Mazembe et V. Club seront face à leurs destins. Samedi 27 septembre 2014, V. Club sera aux prises avec le club tunisien CS Sfaxien en match retour de demi-finales à Sfax. Et dimanche 28 septembre prochain à Lubumbashi, Mazembe matchera dans son temple de Kamalondo l’Entente Sétif de l’Algérie. La tâche sera sans doute difficile de part et d’autre du fait qu’aucune équipe n’est jusque là qualifiée. Tout est encore jouable. Tout peut arriver.
Le suspens demeure! Malgré les résultats trop serrés de la manche aller de demi-finales, les deux clubs RD-congolais restent tout de même confiants. Tous deux se voient en finale. Grâce à sa victoire 2-1 à l’aller, un match nul suffit à V. Club pour accéder à la finale. Mazembe qui s’est incliné, 1-2, devant Sétif au stade du 8 mai 1945 à l’aller, devra marquer de buts pour obtenir son ticket. Une victoire de 1-0 pourra faire l’affaire. L’espoir de toute une nation repose désormais sur ces deux formations. Conscient de ces grands défis à relever, les deux clubs se sont mis au travail dès le début de la semaine en cours, histoire de se mettre en forme et corriger les failles observées à la phase aller. Les Corbeaux du TP Mazembe se sont remis au travail dès leur retour d’Algérie le mardi 23 septembre dernier dans la soirée.
Ils s’entrainent depuis le mercredi 24 septembre, en vue de se mettre au point. Ces préparatifs se sont poursuivis jusqu’à jeudi 24 septembre. La délégation algérienne est attendue ce vendredi 26 septembre à Lubumbashi. De l’autre côté, V. Club qui croisera les fers avec SC Sfaxien ce samedi 27 septembre, séjourne depuis hier dans la ville de Sfax en Tunisie. La délégation de V. Club est composée d’une quarantaine de personnes dont 19 joueurs. Florent Ibenge, le coach V.clubien, reconnait que la tâche est difficile, mais il reste tout de même déterminé de ramener la qualification au pays.
«Tout va bien au sein du club. On est conscient d’apporter quelque chose de grand de Sfax. On envie de jouer la prochaine étape, donc la finale», a indiqué Florent Ibenge. Et d’ajouter: «la tâche sera difficile parce qu’on s’est compliqué la vie en encaissant un but à domicile, mais on garde le moral, on va essayer de leur compliquer la vie également en marquant un but voire deux». V. Club doit jouer décomplexé, éviter les erreurs défensives observées lors du match aller à Kinshasa, attaquer pour marquer de buts, avoir un bon mental pour ne pas céder à la panique. Mazembe qui jouera son match à domicile n’est pas à l’abri de toutes ses remarques s’ils veulent une place en finale.      
Gautier IMBENI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer