Sports

Foot : Vainqueur de la Coupe du Congo, DCMP rejoint Lupopo en C2

DCMP a remporté sa 14ème Coupe du Congo, mardi 28 juin 2022 au stade des Martyrs, en battant en finale l’AC Rangers sur le score de 1-0. Devant quelques supporters dans les gradins, les deux équipes se sont rendues coup pour coup, accouchant ainsi qu’une partie intéressante et d’une fin dantesque. Entreprenant durant les 45 premières minutes, les Académiciens ont mis les ingrédients qu’il fallait pour passer devant à la marque, sauf dans la finition.

Ils ont eu aussi le malheur de tomber face à une défense impeccable dirigée par le défenseur Apinda Sakombi, ancien du FC Renaissance du Congo. Si les deux formations se sont neutralisées à la première période, la différence au tableau d’affichage ne s’est faite qu’au temps additionnel.

L’ailier droit Jimmy Bayindula qui a permis aux Verts et blancs de la capitale de conserver leur trophée national en trouvant la faille du portier de Rangers. Grâce à ce succès, les Immaculés rejoignent le FC St Eloi Lupopo en Coupe de la Confédération africaine pour la saison prochaine.

Lomboto les a tous écœurés

Comme la saison passée dans ce même tournoi, Hervé Lomboto a été époustouflant dans la lignée de ses performances. Le Léopard a beaucoup sauvé son club face aux assauts de l’équipe adverse. Il a détourné du bout des gants la frappe d’un Académicien sur le poteau, avant d’intervenir avec promptitude pour neutraliser le cuir. C’est un masterclass de sa part.

Sans son brillant gardien tout au long de cette 57ème édition de la Coupe du Congo, il n’est pas sûr que DCMP sera sorti vainqueur de cette compétition. Brouillons collectivement, les Tupamaros s’en sont remis au talent de leurs individualités et sur un zeste de chance pour pouvoir triompher.

Et le mardi, ils ont aussi fait la différence en défendant avec beaucoup de solidité, résistant sans rompre avec tous les temps forts de l’équipe adverse. Pour le club de Lambert Osango, cette finale a de quoi susciter beaucoup de regret. Les Académiciens n’étaient pas inférieurs à leurs adversaires du jour. Ils étaient simplement moins réalistes devant le but.

Triomphe EFONGE

Articles similaires

Fermer
Fermer