Sports

Exacerbé par la pression des supporters: Zahera Mwinyi jette l’éponge

Victime d’une forte pression de la part des supporters depuis la défaite du DCMP face à l’OC Mungano de Bukavu, 0-2, en match de la première journée des play-offs, Zahera Mwinyi a démissionné de son poste d’entraineur principal du team vert et blanc de la capitale. Il a annoncé sa démission jeudi 10 mars 2016.
Zahera Mwinyi n’est plus coach du DCMP. Il a démissionné de ce poste, hier jeudi 10 mars 2016, après avoir subi une forte pression des supporters. Il lui était reproché d’insuffisance des résultats et de manque d’autorité sur ses joueurs. Les pressions sur l’entraineur se sont accentuées juste après la défaite face à l’OC Mungano de Bukavu, 2-0, en match de la première journée des play-offs. Mardi 8 mars, les supporters l’avaient empêché de poursuivre la séance d’entraînements avec ses joueurs au terrain annexe du stade Tata Raphaël. Malgré l’intervention du staff dirigeant du DCMP, qui s’est réuni autour du directeur général, Antoine Seles, pour tenter d’apaiser les esprits, dans leur bouche, les supporters ne juraient que sur le départ de Mwinyi. Certaines sources affirment même que nombre de joueurs souhaitaient également son départ. Avant de jeter l’éponge, Zahera a failli laisser sa peau au stade suite au jet des projectiles des Daringmens. Selon ces sources, n’eut été l’intervention des stadiers, le pire serait arrivé. Zahera Mwinyi a passé quinze mois en tant qu’entraineur principal du DCMP. Nombreux sont ceux qui se demandent si cette démission ne lui coutera pas sa place de sélectionneur adjoint de l’équipe nationale.
Guylain LUZAMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer