Sports

Classico RD-congolais : DCMP et Mazembe se quittent dos-à-dos

Quatre matches de la Vodacom Ligue 1 étaient au programme le dimanche 25 octobre dans divers stades du pays. A Kinshasa, le deuxième classico RD-congolais n’a connu ni vainqueur, ni vaincu. Les deux clubs les plus titrés se sont neutralisés au bout d’un match terne, sur un score d’un but partout. Un résultat sans impact sur le classement pour les deux protagonistes. Le club vert, blanc et rouge de la capitale qui fait du sur place à la 5ème position du classement provisoire avec 6 points, tandis que les noirs et blancs de Lubumbashi qui affichent 5 points, se maintiennent à la 9ème place. Du côté de Lubumbashi, V.Club a contraint Lupopo au partage à Lubumbashi. Score final: 0-0. A Goma, Dauphin Noir a enregistré sa première victoire de la saison en battant le RCK par le score de 1-0. Enfin à Kindu, Maniema Union a battu Lubumbashi Sport par 2 buts à 0.

Les deux clubs les plus titrés de la RD-Congo n’arrivent toujours pas à se démarquer l’un de l’autre depuis le début de la compétition, enregistrant chacun un troisième nul d’un but partout, synonyme de statuquo au classement provisoire de la VL 1. Après s’être délecté de plusieurs de ses joueurs et de son coach, le TP Mazembe n’a toujours pas retrouvé son charme. Avec un nouvel entraineur et plusieurs nouvelles recrues, les Badiangwena ont, en 5 sorties, enregistrés une seule victoire face à la Jeunesse sportive de Kinshasa.

Accroché par les nouveaux promus du Blessing FC du Lualaba, le club cher à Moïse Katumbi semble avoir perdu ses repères en ses débuts de la saison sportive 2020-2021. Avec 5 points au compteur, la troupe à Drazen Cvetkovic est 9ème au classement provisoire du championnat d’élite RD-congolais.

De leur côté, après avoir réalisé une saison 2019-2020 extraordinaire, les Immaculés ont, à l’issue de 5 sorties, enregistré une seule victoire face à leur rival du FC Renaissance de Congo, contre 3 nuls et une défaite. Une entrée en la matière très timide pour ces deux clubs les plus titrés du championnat d’élite RD-congolais. De quoi annoncer une phase retour de tous les enjeux pour ces formations ayant la vocation de participer aux prochaines compétitions interclubs de la CAF.

Lupopo-V.club se neutralisent à L’shi, Maniema Union bat Lubumbashi sport  

Dans l’autre match au sommet, le FC Saint Eloi Lupopo et l’AS V.club se sont neutralisés par un score nul et vierge, dimanche 25 octobre dernier au stade Fréderic Kibassa Maliba. Malgré leur technique, tactique et plusieurs gestes de haute facture, les «Bana mbongo» ne sont pas parvenus à faire trembler le filet des cheminots de Lubumbashi.

Après un nul fait à Kinshasa, les hommes de Florent Ibenge sont allés encore enregistrer un nul, cette fois-ci, devant le club bleu et blanc de la ville cuprifère. De l’autre côté, les protégés de Pascal Beveragi ont été bloqués par les dauphins noirs de la capitale tout au long de la rencontre. Au finish 0-0. A Kindu, Maniema Union a battu Lubumbashi Sport sur la marque de 2-0 au stade Joseph Kabila. A Goma, le Club Dauphins noirs a fait l’essentiel en battant le RCK sur la marque d’un but à zéro.

Renaissance l’emporte sur Bazano

Un jour avant, soit le samedi 24 octobre dernier, le FC Renaissance du Congo a fait l’essentiel face à la JS Groupe Bazano en remportant par 1-0. L’unique but a été inscrit par Kikwama Mujinga sur un pénalty à la dernière minute de jeu. A la fin du match, le coach de JS Gr Bazano José Mundele s’est insurgé contre l’arbitre qui, selon lui, n’a pas été correct. «Nous avons regretté le comportement de l’arbitre central», a déploré le coach Mundele.

Et d’ajouter: «Ce n’est pas normal. Je demande au comité de gestion de revoir sa manière de désigner ses arbitres», a-t-il conclu. Malgré la pression des poulains du coach Mundele, le FC Renaissance a quand-même battu son adversaire. «Lorsqu’on joue, on cherche la victoire, nous avons mérité cette victoire. J’ai des joueurs qui ne se sont pas encore exprimés et je dois commencer à intégrer petit à petit pour remanier notre club», s’est réjoui Camille Balombo, entraineur du FC Renaissance.

Triomphe EFONGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer