Société

Processus électoral: l’appel de Nangaa aux femmes du Nord-Ubangi

Le président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI- a pris part à une activité avec les femmes du Nord-Ubangi, le 1er août dernier au Motel Nzekele, pour les sensibiliser à s’approprier le processus électoral, plus précisément à participer massivement à l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs qui se déroule en ce moment dans leur province.
Accompagné des membres du bureau de la CENI, Corneille Nangaa s’est exprimé devant les femmes en ces termes: «nous sommes venus lancer l’opération d’enrôlement et remettre à chacun une nouvelle carte d’électeur. Nous commençons à Gbadolite ville en passant par Bosobolo, Businga, Mobayi mbongo jusqu’à Yakoma». Au cours de cette rencontre, le questeur de la CENI, Pierrette Mwenze Kisonga, qui a en charge la supervision de ce cadre de concertation, a invité les femmes de toutes les tendances à s’enrôler massivement et à sensibiliser les membres de leurs familles. «Pour les mamans du Nord-Ubangi, le message que nous sommes venus leur apporter c’est d’abord le lancement de la révision du fichier électoral dans leur province. Nous sommes tenus de parler à ces femmes pour les sensibiliser à s’approprier ce processus», a expliqué le président de la CENI. Les 15 et 16 juillet derniers, un atelier de mobilisation des femmes et jeunes filles au processus d’enrôlement s’est tenu auparavant à Gbadolite avec l’appui de l’ONU-Femmes. Selon une dépêche de la CENI du 4 août, plus de 500 femmes et jeunes filles leaders venues des associations féminines, de l’administration publique et privée et des églises y ont pris part. Blaise Bokea, coordonnateur des opérations de la CENI dans le Nord-Ubangi, représentant le questeur de la CENI à cet atelier, avait salué la bravoure de Madame la gouverneur de la ville pour sa collaboration et son engagement à la réussite du test de la révision du fichier électoral. Il avait, par la même occasion, invité les femmes leaders de continuer à appuyer la CENI dans la sensibilisation du corps électoral féminin, à se mobiliser autour de l’enrôlement, à inciter les femmes à travailler comme agent électoral à la CENI ainsi que comme observatrice. Clémentine Sangana, consultante genre et élection de l’ONU-FEMMES, prenant la parole, avait profité de ce cadre pour expliquer le mandat de l’ONU-Femmes et insister sur la participation des femmes au processus d’enrôlement. Après avoir rappelé les objectifs poursuivis par l’atelier, Clémentine Sangana avait invité les participantes à mobiliser d’autres femmes pour un enrôlement massif. Les opérations d’enrôlement, avait renchéri l’oratrice, qui débute par la province du Nord-Ubangi, constitue une opportunité à saisir afin de sensibiliser les femmes potentielles candidates, observatrices, témoins, agents électoraux et les femmes électrices à s’approprier le processus et à y participer par un enrôlement massif.
Christian BUTSILA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer