Société

Commune de Kinshasa : François Osodu invite les jeunes à plus de retenue

La nomination de Rossy Kiwa au poste de bourgmestre de la commune de Kinshasa n’a visiblement jamais plu à certains habitants de cette municipalité qui, depuis quelques jours, se sont lancés dans une campagne de sape. Leur objectif: destituer Rossy Kiwa. Griefs à sa charge: il n’est pas natif de la commune de Kinshasa et n’est donc pas en possession de tous les desideratas des habitants de la municipalité. Ce mouvement de fronde est mené par Raphael Bouse, qui est à la tête d’un groupe de jeunes sportifs. Ces derniers ont investi les réseaux sociaux postant des propos déplacés, en plus de produire des affiches de leur leader et candidat à la succession de Kiwa.

Etonnante démarche quand l’on sait que jusqu’au dernier processus électoral, les élections de base, dont celle des bourgmestres, n’ont jamais été organisées. Indigné, François Osodu, natif de la commune de Kinshasa et coordonnateur de la Fondation Probité, joue la carte de l’apaisement, appelant Raphael Bouse et son mouvement à plus de retenus.

«Je demande à mes frères de la commune de Kinshasa de mettre un peu de l’eau dans le vin, car Rossy Kiwa a été nommé par le Chef de l’Etat. Même s’il faut le destituer, ce n’est pas de cette manière qu’il faut le faire. Arrêtons de ternir l’image de notre commune. Personne n’est sans ignoré que la commune de Kinshasa est remplie des sportifs, ne faisons pas croire aux gens qu’être sportif est synonyme de banditisme», a-t-il exhorté.

Réputé pour sa lutte en faveur du bien-être de la population de la commune de Kinshasa, François Osodu a demandé à ces jeunes de faire preuve de maturité. «Vous qui aspirez diriger cette municipalité, vous devez faire preuve de plus de responsabilité. Avec un tel comportement, vous vous créez quelle image?», s’est-il interrogé, révélant que ces jeunes sont parrainés par un noyau de politiciens en conflit avec Gentiny Ngobila et décidés à saper les efforts du gouverneur de la capitale.  

Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer