Politique

Le PALU prépare un meeting à l’occasion de son 52ème anniversaire

Tous les militants et cadres sont conviés à ce rassemblement politique dont le message essentiel sera axé sur le soutien au dialogue politique et le raffermissement des liens entre les membres de Gauche nationaliste.
La Parti lumumbiste unifié -PALU- fête le lundi 22 août 2016, son 52ème anniversaire. Comme cela tombe un jour ouvrable, le bureau politique qui accorde une grande importance au travail, a décidé de ne pas pénaliser ses militants en reportant la célébration de cet événement le dimanche 28 août 2016. L’organisation dudit meeting a été annoncée aux cadres au siège du parti, à Kinshasa-Matete, par le Secrétaire permanent et porte-parole, Lugi Gizenga.
Pour ce cadre, le 22 août marque la création du PALU, né de la fusion des formations politiques nationalistes, notamment le Mouvement nationaliste congolais de Lumumba -MNC/L-, le Parti solidaire africain -PSA- d’Antoine Gizenga, les Baluba du Katanga -BALUBAKAT- de José Sendwe ainsi que le Centre de regroupement pour africain -CEREA- de Kashamura. Le 28 août 1964 est la date où le bureau politique a déclaré solennellement la création du Parti lumumbiste unifié à la salle du Zoo à Kinshasa.
Le 52ème anniversaire du PALU est placé sous le signe de l’unité de la Gauche nationaliste au vu de grands enjeux politiques de l’heure dont le dialogue national inclusif. Le PALU qui soutient ce dialogue, y compris le facilitateur Edem Kodjo, entend saisir cette opportunité pour édifier ses cadres et militants sur ce sujet et les sensibiliser sur l’enrôlement des électeurs.
A Matete, au quartier général de cette formation politique, on laisse entendre que le Secrétaire général, chef du parti, Antoine Gizenga est le seul qui détient le mandat du Congrès de 1964. Il représente de ce fait la légitimité au sein du parti jusqu’à la tenue du prochain progrès. Le patriarche de Gungu est l’un des grands leaders qui ont conduit le Congo à l’indépendance nationale et fut le collaborateur immédiat de Patrice Emery Lumumba dans le premier gouvernement où il a assumé les fonctions de vice-Premier ministre.
Dans la lutte de ce parti pour la démocratisation du pays, l’opinion retiendra qu’il en a payé les frais. Sous la IIème République, face au refus des autorités de l’Etat de traduire la volonté populaire en organisant des élections à l’époque, le PALU a recouru à la manifestation pacifique. Elle a débuté à partir du rond point Kimpwanza vers le Palais du peuple, siège du Haut Conseil de la République -Parlement de transition. Cette manifestation a été réprimée dans le sang: 13 morts, 4 disparus, 300 blessés, plusieurs femmes violées, le chef du parti enlevé et sa résidence saccagée et pillée à Limete.
Depuis, le PALU s’est rangé dans l’Opposition jusqu’en 2006 où il a signé des accords politiques avec Joseph Kabila dont il est devenu un allié de pointe. C’est ainsi que ce parti a occupé le poste de Premier ministre durant ce premier mandat de la IIIème République avec au départ Antoine Gizenga, puis Adolphe Muzito. Le parti continue jusqu’à présent à collaborer avec Joseph Kabila.
Octave MUEKNDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer