Politique

Le ministre Marcel Ilunga organise bientôt un forum pour la cartographie du secteur industriel

Le patron de l’Industrie RD-congolaise, Marcel Ilunga Lehu, a effectué une visite officielle, jeudi 5 janvier 2017, auprès de l’ensemble de ses administrés. C’est une visite marathon qui l’a conduit simultanément au Secrétariat général de l’Industrie, au Fonds de promotion de l’industrie -FPI- et à la Cellule d’études et planification industrielle -CEPI. A son arrivée dans les locaux de son administration centrale sur l’avenue Flambeau, dans la commune de la Gombe, le ministre a été accueilli par la secrétaire générale à l’Industrie, Bernadette Nzamba entourée de 8 directeurs des différentes directions de son administration. Bernadette Nzamba s’est réjouie de la diligence avec laquelle le ministre de tutelle a milité pour ce premier contact avec ses administrés dans un bref délai depuis la prise de la direction de ce ministère le 19 décembre dernier.
Le ministre de l’Industrie a, de prime à bord, exhorté les agents et cadres de l’administration pour tout mettre en œuvre en vue de la promotion et la sauvegarde des industrie RD-congolaises en péril. Telle est la mission assignée à ce ministère qui est le pivot de l’émergence de la RD-Congo. Le ministre Marcel Ilunga entend mettre l’accent sur les ressources humaines car, a-t-il souligné, ce n’est que dans la conjugaison des efforts qu’on obtiendra les résultats escomptés dans le secteur industriel. Le n°1 de l’industrie RD-congolaise a annoncé aux agents et cadres de l’administration de la tenue prochaine d’un forum national pour la cartographie du secteur industriel de l’ensemble du pays. Ce grand rendez-vous qui réunira tous les chefs de division provinciale sera un cadre de concertation pour un état des lieux de toutes industries existantes. Lors de sa descente, par la suite, dans les installations du Fonds de promotion de l’industrie -FPI-, Marcel Ilunga n’est pas allé par quatre chemins, en invitant le personnel et le nouveau comité de gestion à pratiquer une gestion rationnelle, orthodoxe et équilibrée. Le nouveau comité de gestion du FPI qui hérite aujourd’hui d’un solde déficitaire des crédits octroyés, s’engage dans une bataille titanesque de recouvrement des créances. Tel est le leitmotiv du nouveau ministre de l’Industrie qui tient mordicus à la répression des insolvables. De son côté, le Directeur général du FPI, Patrice Kitebi, a indiqué que son institution s’engage avec le nouveau ministre dans la conjugaison des efforts pour la maximalisation des recettes. Marcel Ilunga a toutefois recommandé à l’ensemble du personnel du FPI d’éviter à tout prix les interférences dans le choix des projets à financer.
La Cellule d’étude et planification industrielle à la 10ème rue, dans le quartier Limeté, a été son point de chute. Devant le coordonnateur et la coordonatrice adjointe de cette institution sous tutelle du ministère de l’Industrie, Marcel Ilunga a invité le personnel à la discipline, à l’ordre, au dévouement et à l’esprit d’initiative pour l’efficacité dans la gestion des statistiques de production industrielle ainsi que des structures des prix de revient industriel. Il sied de rappeler que le personnel de la CEPI multiplie les descentes sur terrain au lieu de rester terré dans les bureaux.
Christiane MUNOKI EKAMBO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer