Politique

L’appel des médias RD-congolais à la CENI

À l’occasion de la clôture de l’atelier de formation tenu au Centre d’informations électorales -CIEL-, du 03 au 05 juillet 2017, les médias RD-congolais ont invité la Commission électorale nationale indépendante -CENI- à faciliter l’accès à l’informa­tion électorale aux journalistes dans ses démembrements, à savoir, ont-ils précisé, les Se­crétariats exécutifs provinciaux -SEP- et antennes. Organisé sur l’initiative de la Commission épisco­pale des communications sociales -CECOS-, un organe technique de la Commission épiscopale natio­nale du Congo -CENCO-, cet atelier de formation des journalistes a été une occasion pour Corneille Nanga, président de la CENI, de réitérer sa foi dans le pro­cessus électoral de la RD-Congo.
 
Ces assises ont réuni près de 60 professionnels des mé­dias venus de quatre coins de la RD-Congo. Les enseignements ont tourné autour de leur contribution à la paix sociale et à l’organisation des élections apaisées. Pour les représentants de la CECOS, le choix a été porté sur ces journa­listes des médias confessionnels et communautaires pour la simple raison qu’ils sont plus proches des électeurs dans l’arrière-pays où l’in­formation électorale juste, vérifiable et honnête n’est pas forcément dis­ponible. «Les médias confessionnels et certains médias communautaires n’ont pour rôle et intérêt que d’ac­compagner la population au quoti­dien et d’œuvrer pour son dévelop­pement tant humain, moral, spirituel que matériel. Ils sont donc véritable­ment au service de la population», ont-ils fait savoir tout en expliquant que les objectifs majeurs de cette formation des journalistes sont, entre autres renforcer leurs capacités opérationnelles afin de mieux aborder et couvrir les événe­ments pendant la période prépara­toire aux élections, doter les journalistes des outils de performances tech­niques en matière de couverture électorale tel que conçus par l’or­gane de gestion des élections. De leur côté, les participants ont procédé à l’adoption d’un rapport final repre­nant quelques recommandations et engagements.
«Nous invitons la CENI à faciliter l’accès à l’informa­tion électorale aux journalistes dans ses démembrements, à savoir les Se­crétariats exécutifs provinciaux et antennes. Aux institutions éta­tiques, nous recommandons d’as­surer la sécurité des professionnels des médias en période électorale et à la CECOS, d’étendre les for­mations sur l’information électorale à toutes les provinces», ont-ils recommandé. Corneille Nangaa a, pour sa part, salué cette initiative de la CENCO qui visait, selon lui, la consolidation de la paix sociale et à la préparation des journalistes des médias religieux et communau­taires à la couverture des élections apaisées. «Cette session est une opportunité pour la CENI d’échanger avec les professionnels des médias qui sont au contact avec le Congo profond», a-t-il indiqué tout en réitérant sa foi dans le pro­cessus électoral RD-congolais.
Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer