Politique

CENI: l’opération d’enrôlement débute le dimanche 28 mai à Kinshasa

Un conseil provincial de sécurité élargi aux membres du bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa et des bourgmestres des 24 communes de la capitale, animé conjointement par Norbert Basengezi, vice-président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI- et André Kimbuta Yango, gouverneur de la ville de Kinshasa, a été organisé mardi 23 mai 2017, en perspective du lancement de l’opération de la révision du fichier électoral dans la ville province de Kinshasa. La CENI espère enrôler plus de 4 millions d’électeurs dans la capitale.
Les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs pour la ville province de Kinshasa démarrent, sauf imprévu, le dimanche 28 mai 2017. Au cours d’une réunion tenue ce mardi 23 mai 2017 dans la salle Samuel Kitoko de l’Hôtel de ville, Norbert Basengezi de la CENI a fait savoir que son institution entend enrôler presque 4.413.038 d’électeurs dans la capitale RD-congolaise.
Basengezi a invité les Kinoises et les Kinois des 24 communes à se mobiliser en vue d’atteindre les estimations de la CENI. Il a précisé que les districts de Tshangu, Mont-Amba, Lukunga et Funa auront désormais 969 centres d’inscriptions contre 687 en 2011, une augmentation motivée par le souci de rapprocher les requérants de leurs centres d’inscription respectifs.
Ainsi plus de 1.295 kits seront déployés à travers la ville de Kinshasa. «Ces chiffres sont purement des prévisions d’une mobilisation générale en vue d’atteindre plus de 5 millions d’enrôlés dans la capitale», a précisé le responsable de la CENI.
La sécurisation du processus électoral à Kinshasa
Le vice-président de la CENI a également insisté sur la nécessité de la sécurisation de l’opération de la révision du fichier électoral dans la ville province de Kinshasa. Norbert Basengezi a remis un exemplaire du Décret n°05/026 du 06 mai, portant plan opérationnel de sécurisation du processus électoral au gouverneur André Kimbuta, à qui incombe la lourde mission de présider le comité de sécurisation des élections dans sa juridiction.
Il est aussi appelé à sécuriser le personnel, le matériel et les infrastructures mis à la disposition de la CENI. Le vice-président de la CENI a rappelé au gouverneur le caractère inviolable des infrastructures de CENI. Il a invité les acteurs politiques au respect du code de bonne conduite et à la tolérance.
André Kimbuta Yango a souhaité des élections transparentes, apaisées et surtout sécurisantes. Il a également invité les Kinoises et les Kinois à un enrôlement massif. Dans le souci de mobiliser la population kinoise, plusieurs kits de sensibilisation constitués essentiellement de pagnes au motif de la CENI, des polos, des képis, des calendriers et autres outils de sensibilisation ont été remis au gouverneur, aux députés provinciaux, aux ministres provinciaux, aux 24 bourgmestres et aux invités.
Parousia MAKANZU
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer