Politique

Au Kongo central, Jacques Mbadu réaménage son gouvernement

Le nouveau président inter fédéral du  PPRD Bas-Congo, Jacques Mbadu
Le Gouv’ du Kongo Central, Jacques Mbadu
Le gouverneur de la province du Kongo Central, Jacques Mbadu Nsitu, vient de restructurer son gouvernement. Si 10 ministres vont l’accompagner dans la réalisation de son action comme par le passé, les postes des commissaires provinciaux ont été tous dissous. Au terme d’un conseil des ministres et de sécurité tenu jeudi dernier dans la ville de Boma à plus de 100 Km à l’Ouest de Matadi, le directeur de cabinet du gouverneur a annoncé d’autres décisions: la régie provinciale d’encadrement des recettes est supprimée. Elle est désormais remplacée par la Direction générale des recettes du Kongo central -DGRKC. Un secrétariat général du gouvernement est également créé et placé sous la direction du professeur Elie Ngoma Binda.
Les postes des commissaires provinciaux au Kongo Central sont dissous. Une décision de Jacques Mbadu Nsitu, gouverneur de cette province, qui a également réaménagé son gouvernement. Ces décisions ont été rendues publiques à l’issue d’un conseil des ministres et de sécurité tenu jeudi dernier dans la ville de Boma.
Le réajustement de ce nouveau gouvernement se présente comme suit: Odette Guema di Loya prend le ministère provincial des Finances, Leonard Fuka Unzola reste à l’Administration provinciale, Pierre Kabangu Nsalambi garde le ministère de l’Agriculture, Adolphe Nsambu Mabiala devient ministre provincial du Budget, Florien Massaki va aux TPI, Anne Marie-Tsasa reste à la Justice, Oscar Massamba est permuté aux Transports, alors que celui qu’il remplace, Bob Bavuidi, devient ministre provincial de l’Education et porte-parole du gouvernement provincial du Kongo Central.
Tandis qu’Anselme Mbaku Nyimi reste au ministère des Mines et enfin Thérèse Louise Mambu Niangi garde le ministère provincial de la Santé. L’une des nouveautés de ce gouvernement Mbadu 2, c’est la création d’un ministère provincial des Finances qui fut, il y a peu, un commissariat. Le gouverneur Jacques Mbadu a également pris d’autres décisions notamment la suppression de la Régie provinciale d’encadrement des recettes, remplacée par la Direction générale des recettes du Kongo Central -DGRKC. Cette structure est confiée à Blaise Kiangala.
Et un Secrétariat général du gouvernement provincial est aussi créé. Il sera désormais dirigé par le professeur Elie Ngoma Binda. Le gouverneur Jacques Mbadu a nommé également trois anciens élus provinciaux comme membres de la Cellule de cohésion provinciale. Il s’agit entre autre de Séraphin Bavuidi qui prend la présidence, Nicolas Mabeka, 2ème vice-président et David Kuku-di- Mayeye est nommé comme questeur. Le cabinet du gouverneur a été aussi réduit de 10 à 7 personnes. Toutes ces décisions sont contenues dans 14 arrêtés provinciaux.
Par ailleurs, des réactions n’ont pas tardé. 48 heures après la sortie de ce gouvernement, le député provincial Mambo Lwamba de la Majorité présidentielle -MP-, intervenant sur les antennes de Radio Okapi, a salué ce réajustement gouvernemental au Kongo Central, tout en félicitant le gouv’ Mbadu pour la création de la Cellule de cohésion provinciale. L’élu du Kongo Central invite cependant les ministres provinciaux nommés à se mettre au travail.

Olitho KAHUNGU

Patrick NZAZI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer