JusticeNation

Enfin, Kabila et Luzolo envoient les premiers kuluna en cravate à Makala

À force de se servir impunément des millions issus des recettes fiscales perçues auprès des contribuables kinois, Narcisse Lembo, directeur général de la Direction générale des recettes de Kinshasa -DGRK-, et son adjoint Dido Lembwe croyaient aussi déborder tranquillement les services de Luzolo Bambi, Conseiller spécial du Chef de l’État en matière de lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent.
 
Faux en écriture, corruption, millions détournés, les patrons du fisc de la ville de Kinshasa ont poussé loin le bouchon au point de se frayer une place dans les geôles du Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa -CPRK. Le Parquet de Matete, où ils ont été transférés jeudi dernier, a décidé de les emprisonner à l’ex-Makala vendredi, a annoncé à «AfricaNews» une source proche du dossier. Avec eux, le directeur chef de Brigade Rudy Kalala, l’inspecteur fiscal Felly Ngobila ainsi que les chefs de bureau Tumba et Luzolo. Dans le groupe se trouvent aussi le fonctionnaire dirigeant de l’Agence congolaise des grands travaux auprès de la société Zénit, chargée de construire des passerelles sur le boulevard Lumumba, Joseph Kiyaya, et le Secrétaire général à l’Urbanisme et Habitat, Adolphe Mabulena, poursuivi pour spoliation d’une dizaine d’immeubles de l’État. Enfin, Kabila et Luzolo envoient les premiers kuluna en cravate à Makala.  Depuis 2016, c’est la première fois que des responsables interpellés par les services de Luzolo Bambi soient conduits en prison. A Kinshasa, des observateurs curieux se demandent s’il ne s’agit pas du début de l’Opération Epervier version RD Congo.

AKM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer