Dossier à la Une

Tshisekedi-Tshiani, entretien inédit

Ici, à Bruxelles, Noël Tshiani et Etienne Tshisekedi passe en revue la situation générale de la RD-Congo
Ici, à Bruxelles, Noël Tshiani et Etienne Tshisekedi passent en revue la situation générale de la RD-Congo
Le boss de l’UDPS a eu une séance de travail avec ce haut fonctionnaire international pressenti candidat à la présidentielle de 2016. Une réunion sur laquelle sont braqués plusieurs regards
Etienne Tshisekedi, le lider maximo de l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS-, a eu un échange le 10 avril à Bruxelles avec Noël Tshiani, un compatriote haut fonctionnaire à la Banque mondiale. Un premier entretien entre les deux hommes depuis que Tshiani est pressenti dans la course à la présidentielle de 2016. S’il a n’a pas encore officialisé sa candidature, Tshiani, le pied dans le starting-block, ne se prive pas cependant de débattre des affaires RD-congolaises avec des personnalités de haut rang au pays comme à l’étranger. Mais c’est vers l’entretien avec Tshisekedi que sont tournés tous les regards.   
Sur son chemin de retour de Kinshasa, où il a passé près d’un mois des vacances, Noël Tshiani a rendu visite à Tshisekedi à Bruxelles, ont annoncé des sources dans la capitale belge. Une excellente séance de travail qui a permis de faire le point sur la situation générale en RD-Congo et de discuter des perspectives d’avenir pour sortir le pays de la situation de  crise afin de le mettre sur la voie du développement durable.
L’annonce d’une rencontre Tshisekedi-Tshiani n’a rien de surprenant. Avant l’expert de la Banque mondiale, Tshisekedi a ouvert ses portes à plusieurs autres citoyens de la RD-Congo. Mais la réunion de Bruxelles excite à la perspective de l’entrée dans l’arène de Tshiani que plusieurs médias citent parmi les probables candidats à l’élection présidentielle de 2016. Ses faits et gestes, ses fréquentations et itinéraires sont désormais suivis. Chacune de ses paroles et chacun de ses contacts seront désormais passés au peigne fin.
L’opinion s’interroge sur la façon dont ce technocrate peu connu dans son propre pays compte travailler pour tisser sa toile, côtoyer toutes les sensibilités politiques et sociales et espérer préserver ses chances de se présenter comme un homme nouveau. Jusque-là, Tshiani s’y prend bien. Après Tshisekedi, il a été reçu par l’ancien ministre d’Etat belge Herman de Croo, le père de son fils, Alexandre, l’actuel ministre d’Etat en charge de la Coopération.
Parcours impressionnant
Docteur Noël Tshiani est un haut fonctionnaire international travaillant pour la Banque mondiale à Washington depuis 1992. Depuis deux décennies, il a occupé plusieurs fonctions à la Banque mondiale. Les plus récentes sont celles de Chef de mission en charge du secteur financier et privé, et de Représentant Résident de la Banque mondiale en Afrique.
Il a acquis une notoriété pour avoir joué un rôle primordial dans la conception et la mise en œuvre des stratégies de développement de plusieurs pays, avoir restructuré avec succès les banques centrales, les systèmes financiers et les monnaies et avoir contribué au développement et à la croissance des économies de différents pays tant en Afrique qu’en Europe de l’Est. Avant de rejoindre la Banque mondiale, Tshiani a travaillé pendant dix ans pour trois banques américaines: Citibank NA; Republic National Bank de New York et JP Morgan Chase New York. Cette expérience était le prolongement d’un stage professionnel à la Banque Nationale de Paris en France.
En tant qu’expert de la Banque mondiale, Tshiani avait coprésidé en 1997 la Commission de Réforme monétaire qui avait conçu le Franc congolais en remplacement du Zaïre-monnaie. Son cursus universitaire comprend une formation de Manager au Graduate Business School à Harvard University à Boston; un doctorat en sciences économiques avec spécialisation en banques et finances de l’Université de Paris IX Dauphine; un M.B.A en banques et marchés financiers d’Adelphi University à New-York; un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées -DESS- en gestion financière et fiscalité de l’Université de Grenoble; un Diplôme de Troisième Cycle de l’Institut Supérieur de Gestion à Paris; et une Maîtrise en économie de l’Université de Liège.
Mouvement pour le Changement
Tshiani est l’auteur de trois livres intitulés: «La Bataille pour une monnaie nationale crédible», publié aux éditions De Boeck, Bruxelles, en décembre 2012; «Vision pour une monnaie forte», édité par L’Harmattan, Paris, en 2008 et «Building Credible Central Banks», sorti par Hampshire-UK, en 2009. Deux autres publications rédigées par lui sont encore sous presse: «Aux grands maux les grands remèdes: un plan Marshall pour la RDC» et «La Force du changement: bâtir un pays plus beau qu’avant», pris en charge par les Editions du Moment, Paris, France.
Egalement auteur de plusieurs articles parus dans la presse internationale et locale, Tshiani est l’initiateur et le président du Mouvement pour le Changement, une plateforme non partisane qui regroupe des partis politiques, entreprises privées et publiques, ONG, associations estudiantines et professorales, associations professionnelles, des syndicats, des associations religieuses, des citoyennes et citoyens congolais, et des amis du Congo qui militent pour un changement pacifique et démocratique, le développement économique et social ainsi que l’avènement d’un Etat de droit en Républiques Démocratique du Congo. L’adhésion à la plateforme est ouverte à tous les RD-Congolais ainsi qu’aux amis de la RD-Congo qui partagent en commun les valeurs fondamentales du Mouvement qui sont: bonne gouvernance, intégrité, justice et paix.
Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer