Dossier à la UnePolitiqueSondage

Notation des députés les plus actifs : Kabund mène la barque

L’élu du Mont-Amba est classé le député le plus populaire de la RD-Congo, crédité de 68,7% des sondés, pour avoir appelé à la réduction du train de vie des députés. Il est talonné par Léon Nembalemba, mieux connu sous le sobriquet de «Papa Molière»

L’Institut de sondages Les Points de novembre 2021 a livré ses secrets concernant la visibilité des députés. Cet institut s’appuyant sur ses sondés, aligne 11 élus sur les 500 que comporte l’Assemblée nationale. Dans ce lot, Jean-Marc Kabund-a-Kabund porte le maillot jaune du Parlement.  «Interrogés sur le travail des députés, les Congolais se sont dits généralement moins satisfaits -68%. Toutefois, ils pensent que les députés peuvent encore faire mieux. 47% de sondés ont dit attendre plus des députés nationaux», note le sondage. Puis: «Parmi les députés qui sortent du lot, Jean-Marc Kabund s’adjuge le maillot jaune. L’action du 1er vice-président de l’Assemblée nationale est saluée au-delà de sa seule circonscription du Mont-Amba et de sa famille politique. Derrière lui, Léon Nembalemba, le député le mieux élu de la RD-Congo, et Ngoyi Kasanji complètent le podium. Henriette Wamu et Nsingi Pululu clôturent le top 5».

A en croire ce sondage, «pour des besoins de causes, seuls les députés qui ont obtenu plus ou moins 50% d’opinions favorables, ont été retenus dans ce palmarès. Maillot jaune, Jean-Marc Kabund a Kabund, l’élu du Mont-Amba, est actuellement le député le plus populaire de la RD-Congo. A 68,7%, les sondés ont dit être contents du rendement du 1er vice-président de l’Assemblée nationale. Parmi les facteurs qui justifient ce score, la proximité de Kabund avec sa base. L’homme n’a jamais abandonné son Mont-Amba. A Kingabwa, à Kisenso et ailleurs, Jean-Marc Kabund a posé plusieurs actions à impact visible». Et d’ajouter: «sa dernière intervention à l’Assemblée nationale n’est pas passé inaperçue dans l’opinion. Lors de la plénière sur l’examen et adoption du projet de Loi de finances, il a échangé son costume de membre de bureau en celui d’un député du banc pour appeler à la réduction du train de vie. Kabund a osé et son acte a séduit le public qui voit un vrai défenseur de leurs intérêts».

Dans ce lot, Léon Nembalemba, mieux connu sous le sobriquet de «Papa Molière», se pointe à la deuxième place. Trois ans après, Léon Nembalemba, le député le mieux élu de la RD-Congo en 2018, garde toujours sa popularité intacte. «Cadre de l’Union sacrée de la Nation, il est apprécié pour ses positions parfois à contre-pied de la ligne de la majorité. 61,5% des sondés reconnaissent en lui la fibre patriotique et pensent qu’il est de la trempe d’Henri Thomas Lokondo d’heureuse mémoire», dit le sondage, justifiant cette position par le fait que «parmi ses actions extraparlementaires récentes qui ont suscité de l’admiration, sa photo au salon d’honneur de l’Aéroport international de N’Djili occupe une bonne place. Grâce à ce cliché partagé sur les réseaux sociaux, ce salon a désormais revêtu de sa plus belle robe. Au niveau de l’hémicycle, Léon Nembalemba a intervenu dans le cadre de la Covid-19, et le dossier RAM». 

Le député Ngoyi Kasanji a recueilli 57,4% d’avis favorables et se classe 3ème. Très présent dans la scène politique, l’élu de Mbuji-Mayi s’érige en véritable défenseur de sa base et de sa circonscription à l’hémicycle. «Au cours du grand oral du Premier ministre Sama Lukonde lors de la présentation du Budget 2022, il est monté au créneau contre «l’injustice budgétaire à l’égard des provinces» avec seulement 5% de part réservée aux provinces et ETD», révèle le sondage, qui voit «son approche qui a finalement été adoptée avec la mise à disposition des provinces et ETD de 2 milliards de dollars américains pour les appuyer dans le processus de développement. Son militantisme parlementaire est très apprécié». 

Henriette Wamu occupe la quatrième position. Triple brassard, élue en 2006, 2011 et 2018, Henriette Wamu n’a pas perdu de sa superbe, loin s’en faut. «L’élue de la Funa est encensée par sa base mais également par d’autres RD-Congolais qui lui reconnaissent les mérites d’être une femme de caractère. Sa récente interpellation à l’endroit du gouvernement Sama quant au respect des priorités a été très bien accueillie. 56,8% des sondés ont apprécié son action à l’Assemblée nationale», constate-t-on.

En cinquième position trône Nsingi Pululu avec 54,8%  pour avoir fait une pertinente intervention sur le projet de loi portant reddition de compte qui a étonné plus d’un Kinois sur le dépassement budgétaire observé dans les institutions publiques.

Didace Pembe n’est pas du reste. Il est le plus populaire parmi les députés FCC. L’élu de Mushie est réputé pour ses sorties et analyses tranchantes, sur la tribune de l’Assemblée nationale ou ailleurs. Il a le mérite d’être celui qui a alerté sur la majoration des frais de fonctionnement des institutions dans le projet de Budget 2022. Son cri de détresse a permis d’ouvrir un vrai débat autour de cette Loi des finances en examen à la Chambre basse. Une attitude qui lui vaut 54% d’avis favorables dans l’opinion.

Une autre femme sort du lot. Christelle Vuanga arrive à la septième place. La députée Ensemble est sur tous les fronts de lutte contre la violation des droits humains ainsi que des violences sexuelles et basées sur le genre. Très populaire dans les milieux des minoritaires, Christelle Vuanga tire sa popularité de son dynamisme. Présidente de la commission Droits de l’Homme sous Mabunda, celle qui préside désormais la Commission genre et famille aura été l’élément accélérateur de la Loi Bazaiba sur les personnes vivant avec handicap. Une prouesse saluée par les minorités et leurs défenseurs. Lors du débat sur le Projet de Budget, Vuanga s’est montrée très critique envers les parts alloués aux multiples agences spécialisées de la Présidence notamment. Son action est appréciée à hauteur de 53,3%.

Puis vient Garry Sakata, classé huitième et mis au-devant de la scène lors de sa proposition de Loi sur la magistrature. Il s’est laissé découvrir par l’opinion sous une autre dimension lors du débat autour du Budget 2022, déplorant le manque d’initiatives de la part du gouvernement. Les sondés ont, à 52,5%, apprécié le fait qu’un député ait rappelé au Premier ministre Sama d’atteindre 36 milliards de Budget dans 3 ans.

Le député Pasi Zapamba de l’Alliance pour la bonne gouvernance -ABG- se classe neuvième. «Pas d’accroissement des recettes de l’État sans élargissement de l’assiette fiscale. C’est la position du député Jean-Pierre Pasi Zapamba. Apprécié par 52% des sondés, ce député est encensé pour avoir plaidé pour des réformes courageuses en vue d’accroître davantage les recettes», indique le sondage.

Le député MLC Jacques Djoli est cote à cote avec Pasi Zapamba. Jacques Djoli a dénoncé la maigre part accordée à la Défense. L’ancien vice-président de la CENI a invité ses collègues à corriger cette incohérence pour atteindre au moins 8% du Budget national alloués au secteur de la Défense. Dans les rangs des policiers, militaires et leurs dépendants, sa cote a connu un gros bond pour atteindre 52% d’avis favorables.

Juvénal Munubo clôture le Top 10 et est parmi les députés ayant pignon sur rue en RD-Congo. L’homme est au centre de tous les combats pour le bien-être de ses élus en premier, des RD-Congolais en général. Comptant parmi les initiateurs de la question orale avec débat au ministre des PT-NTIC dans le dossier RAM, Juvenal Munubo s’est, cette fois, illustré en prenant la défense des militaires et policiers. Membre de la Commission défense et sécurité de l’Assemblée, il a proposé que la part de la défense soit majorée à au moins 15% en raison de la situation sécuritaire du pays. Sa cote s’élève à 51,7%.  

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer