Dossier à la UneEcofinNation

RDC : Sele Yalaghuli salue l’action du FMI de prolonger l’allègement du service de la dette jusqu’en avril 2021

«Cette aide du Fonds monetaire international va permettre à la RD-Congo d’alléger sa dette et de faire face à l’impact de la pandémie de Covid-19″, s’est réjoui le ministre des Finances…

C’est une bonne nouvelle pour les 28 pays fichés les plus pauvres dans le monde. Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire International -FMI-, a créé l’espoir en annonçant, mardi 06 octobre via son compte Twitter, le prolongement de l’allégement du service de la dette de 28 pays les plus pauvres jusqu’en avril 2021 afin de les aider à mieux construire leur économie et de soutenir leur population pendant cette période de la crise économique mondiale provoquée par la pandémie de Coronavirus.

«Je suis fier que le FMI ait prolongé l’allègement du service de la dette de 28 des pays les plus pauvres jusqu’en avril 2021. Cela les aidera à continuer de soutenir leur économie et leur population pendant cette crise. Merci aux pays membres qui ont contribué au CCRT pour y parvenir», lit-on  sur le compte Twitter de Kristalina Georgieva, patronne du FMI. Cette a été immédiatement saluée par la RD-Congo, classée  parmi les 28 pays les plus pauvres du monde.

C’est Sele Yalaghuli, l’argentier RD-congolais qui a vite réagi soulignant que cette aide du FMI va permettre à la RD-Congo d’alléger le service de la dette et de faire face à l’impact de la Covid-19. Son message est bien posté sur son compte Twitter. «#FinancesRDC Cette aide du @IMFNews va permettre à la #RDC d’alléger sa dette et de faire face à l’impact de la pandémie #COVID19″, écrit le ministre des Finances, précisant que « cet allègement passe par le Fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes qui permet au @IMFNews d’accorder des dons aux pays frappés».

À la lumière des statistiques mondiales, la RD-Congo garde toujours son siège sur  le classement des pays ayant le plus faible produit intérieur brut -PIB- par habitant dans le monde. Trois mois après le déclenchement de Coronavirus, soit en avril 2020, le FMI avait pris la décision d’alléger les services de la dette des 28 pays les plus pauvres dont la RD-Congo. Il s’est agi pour ces pays éligibles de ne pas payer les intérêts des crédits accordés par le FMI pendant cette période. La pandémie de Covid-19 a déstabilisé lamentablement l’économie mondiale.

Quant à la RD-Congo, elle a reçu du FMI, en décembre 2019, une Facilité au crédit rapide d’USD 368 millions pour soutenir sa balance de paiement. En avril 2020, le pays a bénéficié egalement de cette institution de Breton Woods d’une autre Facilité de crédit rapide d’USD 363 millions, laquelle a été traduite par le gouvernement RD-congolais en appui budgétaire. Le budget de la RD-Congo pour l’exercice 2020 prévu à USD 11 milliards a été revu à la baisse  notamment à cause de la faible mobilisation des recettes et de l’impact négatif de Coronavirus. Raison pour laquelle la nouvelle d’allègement du FMI est accueillie favorablement en RD-Congo.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer