Dossier à la UneNationSociété

RDC: Sakombi entame la révolution numérique dans le secteur foncier

Le patron des terres RD-congolaises et l’entreprise luxembourgeoise «e-Prossed» concluent un PPP pour la mise en œuvre de la plateforme e-Foncier dédiée à la numérisation effective du Cadastre et la sécurisation des titres fonciers et immobiliers. La cérémonie de signature a eu lieu en présence du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement qui a représenté le ministre du Numérique, de la vice-ministre des Finances, du conseiller spécial du Chef de l’État en matière du numérique, de la conseillère du Chef de l’État au collège des Affaires foncières et Environnement, de la conseillère du Président de la République en matière de lutte contre la pauvreté   et du Directeur général de l’entreprise «e-Prossed», Geoffroy de Lamalle.

Dans son discours de circonstance, le ministre des Affaires foncières, Sakombi Molendo, a fait savoir que cette cérémonie constitue un achèvement d’une longue quête du gouvernement RD-congolais qui était à la recherche d’un partenaire fiable pour conduire le vaste chantier de la numérisation du Cadastre et la sécurisation des titres fonciers et immobiliers. La signature de ce partenariat public-privé entre la société luxembourgeoise «e-Prossed» et la RD-Congo, à travers le ministre Sakombi, augure une ère nouvelle aux Affaires foncières.

«La numérisation du Cadastre et la sécurisation des titres fonciers et immobiliers est la condition sine qua non pour porter les Affaires foncières au diapason des attentes justifiées par son immense potentiel et donner des réponses définitives à la triptyque, maximisation des recettes, baisse des conflits et paix sociale, qui constitue les assignations primordiales du gouvernement», a souligné le ministre Sakombi Molendo.

Pour lui, l’initiative de cette numérisation se trouve dans la vision du Chef de Etat Félix-Antoine Tshisekedi. «Le plan de relance de cette initiative s’articule autour des axes ci-après: l’effectivité de la numérisation géo-référencée du Cadastre de la RD-Congo conjuguée à la sécurisation des titres et à la modernisation en profondeur du secteur foncier, l’homogénéisation opérationnelle et contractuelle en passant de deux contractants a un seul ayant en charge l’ensemble du territoire; le recours au partenariat public-privé avec un partenaire disposant des capacités technico-financières avérées et la relance du projet dans un délai raisonnable», a-t-il expliqué.

Pour ce qui est du choix, le patron des Affaires foncières a été très précis. Pour lui, l’entreprise «e-Prossed» aux multiples références, spécialisée dans le développement de systèmes numériques innovants et proposant des solutions idoines d’intégration pour les États et les grandes institutions tant publiques que privées à la mission de créer et d’accompagner l’administration foncière RD-congolaise dans la gestion de la nouvelle plateforme «e-Foncier» avec un format de conservation numérique reposant sur la technologie blockchain ultra sécurisée et l’intelligence artificielle qui sera le noyau de la gestion moderne du foncier RD-congolais.

«e-Prossed» offre une solution -360°-, clé en main comprenant des multiples composantes comme l’archivage généralisé, la construction et/ou la réhabilitation des circonscriptions foncières garantissant à tous les agents des conditions de travail appropriées, l’interconnexion de tous les sites avec les centres de décision, la mise à jour des capacités des agents pour une appropriation optimale du projet par les mêmes agents.

A en croire Sakombi Molendo, «e-Prossed» mobilise un investissement initial de USD 140 millions sans endettement de l’Etat ni recours à une quelconque garantie souveraine. Et souligner: «à ceci, il faut ajouter une somme de USD 15 millions affectée à la construction, à Kinshasa, d’une Tour du foncier».

Selon le ministre Sakombi, c’est la circonscription foncière de la Gombe qui est choisie comme site pilote de référence à partir du 1er décembre 2022 avant d’étendre son expérience dans d’autres circonscriptions de toute la République. «L’accord conclu avec ce nouveau partenaire propulse la RD-Congo et particulièrement l’administration foncière dans une nouvelle ère qui tranchera radicalement avec les réalités actuelles. Je rappelle qu’il prévoit de loger décemment toutes les circonscriptions foncières de 26 provinces», a-t-il précisé.

Pour sa part, le DG de «e-Prossed» a fait savoir que sa proposition a été construite dès le départ pour apporter les investissements solides et nécessaires à la réalisation de 140 millions des dollars sans mécanisme de garantie souveraine de l’État, apporter des technologies novatrices et efficaces telles que la blockchain et l’intelligence artificielle qui feront de la RD-Congo un des leaders du continent et pour apporter tout l’accompagnement sur mesure nécessaire.

Cela en capitalisant sur la véritable première richesse RD-congolaise qu’est son capital humain. «Premier pilier de cette transformation digitale, l’intelligence artificielle, qui est au cœur de la plateforme logicielle ‘’e-Prossed’’, constitue une aide précieuse au changement de paradigme: elle permet de collecter un très large volume d’information en continu, d’analyser et de corréler ces informations, de les traiter en temps réel, et lorsque c’est nécessaire pour des décisions complexes ou un avis, de faire intervenir un utilisateur», a-t-il indiqué.

Pour lui, le 2ème pilier de cette transformation digitale, la blockchain qui est garantie de l’intégrité des informations et de la non-répudiation de ces informations: toutes les transactions sont archivées et consultables dans une chaîne d’informations. Et d’ajouter: «le 3ème pilier de cette transformation, une infrastructure informatique centralisée au niveau national, connectée et étendue dans chaque circonscription avec une dotation en équipement complète pour chaque fonctionnaire et une plateforme collaborative interne aux Affaires foncières pour faciliter et simplifier le travail au quotidien».

DK

Articles similaires

Fermer
Fermer