Dossier à la UnePolitiqueSociété

RDC : Guy Loando dévoile les axes prioritaires de son action au ministère de l’Aménagement du territoire

Le nouveau ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du Territoire, Guy Loando, affiche déjà ses couleurs quant à l’assainissement de son secteur. Visiblement animé par le souci de redynamiser et d’innover dans l’aménagement du Territoire national, Guy Loando a dévoilé les axes prioritaires de sa politique. C’était au terme d’un atelier de travail organisé du 6 au 8 mai 2021 à l’immeuble du gouvernement, dans le but de faire un état des lieux de son secteur. En clair, le ministre d’Etat Loando s’est fixé plusieurs priorités qu’il doit réaliser durant son mandat, parmi lesquelles la vulgarisation de la politique nationale d’aménagement  du territoire -PNAT-; l’adoption du projet de loi relative à l’aménagement du territoire au Parlement et sa vulgarisation; le renforcement des capacités des agents; la poursuite et la finalisation de la réforme de l’aménagement du territoire; l’acquisition des locaux, des équipements et autres matériels logistiques; l’acquisition d’un espace de travail; l’adaptation  du cadre organique.

Pour moderniser son administration, le nouveau locataire de l’Aménagement du Territoire entend digitaliser la gestion de l’information et de l’archivage. S’agissant de la mobilisation des fonds, le patron de l’Aménagement du Territoire s’est engagé à diversifier les sources de financement extérieures et à créer le Fonds national de l’aménagement du territoire -FONAT. Dans cette optique, il a prôné la transparence dans la gestion des finances publiques. «Dans la gestion des Finances publiques, je compte implémenter la transparence totale. Pour ce faire, il y a déjà un manuel de procédure en cours d’élaboration pour donner une image de sincérité et de transparence aux partenaires techniques et financiers», a-t-il déclaré sous les applaudissements des participants.

Par ailleurs, le ministre d’Etat Guy Loando a rassuré les participants de son engagement à œuvrer en faveur de l’amélioration de leurs conditions de travail. «Je tiens à vous rassurer que je ne ménagerai aucun effort pour que vos attentes puissent trouver les réponses appropriées pour l’amélioration des conditions de travail, afin de permettre au Ministère de répondre aux attentes et aspirations de notre population de vivre dans un territoire bien aménagé», a-t-il promis. Pour y arriver, Guy Loando pense travailler avec ses experts pour élaborer une feuille de route des actions à mener à court, moyen et long terme. Durant cet atelier de trois jours, les huit directions, les services et agences ainsi qu’une ONG partenaire au ministère de l’Aménagement du Territoire ont présenté, de manière succincte, leurs états des lieux en termes de forces, faiblesses, opportunités et menaces.

OK

Articles similaires

Fermer
Fermer